BYD dit non au Maroc : l’usine de batteries électriques de Tanger Tech abandonnée

2 avril 2024 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le groupe chinois BYD, leader mondial de véhicules électriques, vient de renoncer à son projet d’implantation d’une usine de batteries électriques à Tanger Tech. En cause, la faible vente de ses bus électriques au Maroc.

Le géant chinois se plaint de la lenteur dans la transition des sociétés de transport public vers les bus électriques. Seule ALSA Maroc, la filiale marocaine du groupe espagnol, a lancé la commande de bus électriques, un faible engouement qui ne motive pas le groupe chinois à installer une usine de production de batteries électriques à Tanger Tech, fait savoir El Español. Le 9 décembre 2017 à Casablanca, le PDG de BYD Auto Industry, Wang Chuanfu, avait signé, en présence du roi Mohammed VI, un protocole d’accord pour la construction d’usines au Maroc, en partenariat avec l’homme d’affaires marocain, Mehdi Laraki.

À lire : Maroc : une usine de cathodes pour batteries électriques pour 3 milliards de dirhams

Le projet comprenait la construction d’une usine de batteries de voitures électriques, d’une usine de bus et camions électriques et d’une usine de voitures monorail électriques sur une superficie de 50 hectares dont 30 couverts. Ce projet devrait générer 2 500 emplois directs et contribuer au renforcement des relations entre la Chine et l’Afrique. En plus des trois usines, la construction d’une unité de production de voitures électriques était également prévue. Près de sept ans plus tard, le projet est resté au point mort. En attendant sa réalisation, BYD a signé un accord de partenariat avec le premier distributeur automobile marocain, Auto Nejma Mercedes-Benz Maroc, pour la commercialisation de ses véhicules électriques au Maroc.

À lire : Le Maroc attire un nouveau géant chinois de la batterie électrique

Pendant ce temps, le chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, a signé vendredi à Rabat un accord d’investissement d’environ 300 millions d’euros avec le groupe chinois BTR New Material pour la construction d’une unité de production de cathodes, un composant essentiel des batteries des véhicules électriques. Cette usine d’une capacité de 50 000 tonnes par an, sera construite à Tanger Tech sur une superficie de 15 hectares. Sa mise en service est prévue pour septembre 2026 dans une première phase avec une production de 25 000 tonnes par an.

À lire : Le Maroc, nouvel eldorado des batteries de voiture électrique ?

Cet investissement dans le secteur de la mobilité électrique « n’est pas isolé », a déclaré Mohcine Jazouli, le ministre de l’Investissement, soulignant qu’il est le premier d’une série de plusieurs projets de grande envergure à venir, visant à positionner le Maroc comme un pôle attractif pour l’industrie des batteries de véhicules électriques. Par ailleurs, le ministre de l’Industrie, Ryad Mezzour, a tenu le 25 mars à Rabat une réunion avec tous les importateurs de véhicules utilitaires pour leur « proposer d’assembler 1 500 autobus urbains au Maroc en moins de deux ans », fait savoir une source du secteur, ajoutant que ces derniers « lui ont répondu qu’il était impossible de faire une chose pareille, avec les ressources et le marché actuel ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Automobile - Chine - Investissement - Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies

Aller plus loin

Le Maroc attire un nouveau géant chinois de la batterie électrique

Le géant chinois Gotion High-Tech construira finalement son usine marocaine de fabrication de batteries pour véhicules électriques à Atlantic Free Zone, la zone franche de la...

Maroc : une usine de cathodes pour batteries électriques pour 3 milliards de dirhams

Le Maroc a franchi une étape importante dans son développement de la filière automobile électrique avec la signature d’une convention d’investissement pour la construction d’une...

Le Maroc, nouvel eldorado des batteries de voiture électrique ?

Le Maroc se donne les moyens pour devenir le prochain hub pour la batterie électrique. Il mise également sur l’expertise de Rachid Yazami, le scientifique marocain qui a inventé...

Tanger : le géant chinois Shinzoom injecte 5 milliards de DH dans une usine de batterie

Le groupe chinois Shinzoom, spécialisé dans la production d’anodes pour batteries au lithium, s’apprête à investir 500 millions de dollars (5 milliards de DH) dans la zone...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : record des exportations automobiles

L’industrie automobile marocaine atteint un record jamais réalisé à l’export. À fin septembre dernier, les exportations se sont établies à 77,68 milliards de dirhams, soit leur plus haut niveau durant la même période des cinq dernières années.

Le Maroc facilite encore plus la création d’entreprise

Le gouvernement marocain a franchi un pas important vers la simplification des démarches administratives pour les entrepreneurs. Jeudi 30 mars, le Conseil de gouvernement a approuvé un projet de décret fixant les modalités et les procédures de création...

Le Maroc veut produire un million de voitures par an

Un million de voitures produites par an au Maroc. C’est l’objectif du ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, d’ici 2030.

C’est la fin des auto-écoles sauvages au Maroc

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a annoncé une série de réformes concernant les auto-écoles, tant au niveau des conditions d’octroi, de suspension et de retrait des licences que de la formation des instructeurs.

Voitures électriques au Maroc : 2 500 nouvelles bornes à horizon 2026

Le Maroc s’active pour devenir un marché de vente attractif pour les véhicules électriques. L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME) composée d’entreprises des secteurs de l’électricité et de l’automobile mettra...

Industrie marocaine : l’automobile tire les exportations vers le haut

Les exportations du secteur automobile ont augmenté de 37,4 % à fin juillet 2023 par rapport à la même période de 2022, atteignant près de 82,02 milliards de dirhams (MMDH), selon l’Office des changes.

Au Maroc, les voitures de luxe ne connaissent pas la crise

Les ventes de voitures neuves de luxe au Maroc ont enregistré une hausse de 15 % l’année dernière, malgré l’impact du marché par une baisse de la demande due à l’inflation, à l’augmentation des coûts de financement et à la hausse des prix de...

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

La nouvelle Porsche 911 Dakar testée au Maroc

Le tout nouveau bijou de Porsche, la 911 Dakar, a été testé au Maroc. Le véhicule, aux allures d’un tout-terrain, sera dévoilé au Salon de l’auto de Los Angeles le 16 novembre.

Saint-Gobain : l’Espagne délaissée au profit du Maroc

Saint-Gobain a annoncé le lancement de négociations en vue de la cessation d’activité de son usine de pare-brise à Avilés (Espagne), ce qui pourrait entraîner la suppression de 280 emplois et un départ vers le Maroc.