Quatre Marocains distingués au 8ᵉ Prix Katara du roman arabe

18 octobre 2022 - 06h20 - Culture - Ecrit par : G.A

La Fondation du village culturel Katara a annoncé au cours d’une soirée organisée à Paris, le nom des lauréats de la 8ᵉ édition du prix Katara du roman arabe. Quatre Marocains font partie des nominés.

C’est en marge au lancement de la semaine internationale du roman que la Fondation du village culturel Katara a organisé à Paris, au siège de l’UNESCO, la cérémonie au cours de laquelle, les noms des lauréats du prix Katara du roman arabe ont été dévoilés. Ainsi, dans la catégorie des Études sur la recherche et la critique littéraire, les critiques marocains Said Fellak, Abdelmajid Noussi et Saïd Yaktine ont été primés pour leurs études respectives intitulées « Les récits, de la théorie structurale à une approche culturelle », « texte composé : étude sur les schémas du roman arabe contemporain » et « récits appliqués : lectures dans le récit du roman arabe ». Ils gagnent chacun la somme de 30 000 dollars, et le comité des prix Katara offre également l’impression, la publication et la commercialisation de leurs œuvres.

À lire : Le Marocain Abdellah Taïa sélectionné pour le Prix de la littérature arabe 2022

Le Marocain Abdellatif Nila a lui aussi remporté le prix pour son roman « Le merveilleux voyage à Al Hamra » et gagne la somme de 15 000 dollars. Il n’y a pas Marocains parmi les lauréats de la catégorie des romans arabes non publiés. Ce sont les Syriens Noureddine Al Hachimi et Malk Al Yamamah Al Qari et le Soudanais Abdelkader Madoui qui se sont distingués. Les œuvres des lauréats seront publiées et traduites en anglais et en français.

Sujets associés : Paris - Livres - Distinction - Unesco

Aller plus loin

La Marocaine Sara Daif, vice-championne de l’Arab Reading Challenge 2020

La jeune Marocaine Sara Daif a été sacrée vice-championne de l’Arab Reading Challenge (Défi de la lecture arabe), fait part le ministère de l’Éducation nationale dans un...

Prix de la littérature arabe : deux auteurs marocains en compétition

Deux auteurs marocains sont en lice pour le Prix de la littérature arabe 2020. Les résultats sont attendus le 3 novembre 2020 à Paris.

Prix de la littérature arabe : la Marocaine Leïla Bahsaïn en lice

L’écrivaine marocaine, Leïla Bahsaïn, et son roman, "Le Ciel sous nos pas", sont en lice pour le Prix de la Littérature arabe, qui sera remis le 6 novembre à l’Institut du Monde...

Mahi Binebine et Abdellah Taïa en course pour le prix Renaudot

Parmi les prétendants au prochain prix littéraire Renaudot, se trouvent deux Marocains. Mahi Binebine et Abdellah Taïa qui avaient été déjà sélectionnés en 2017, figurent à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Nicole Kidman dans l’adaptation du livre « Chanson douce » de Leïla Slimani

Un thriller basé sur le roman de l’écrivaine franco-marocaine Leïla Slimani, intitulé La nounou parfaite (chanson douce, titre original) devrait être produit par l’actrice et réalisatrice australo-américaine Nicole Kidman. HBO développera La nounou...

Maroc : un roman sur l’homosexualité censuré, devient un best-seller

Le livre de l’écrivaine marocaine Fatima Ezzahra Amezgar, « Journal d’une lesbienne », a été retiré du Salon international du livre et de l’édition qui s’est tenu en juin à Rabat au Maroc, un pays où l’homosexualité n’est pas tolérée. La nouvelle a...

Abidat Rma bientôt au patrimoine immatériel mondial de l’humanité ?

Le Maroc envisage de faire connaître au monde entier l’art d’Abidat Rma en l’inscrivant sur la liste du patrimoine immatériel mondial de l’humanité. L’annonce a été faite par le directeur régional de la culture Béni Mellal-Khénifra, Azouz Boujamid.

Le Maroc veut inscrire le caftan sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

Le Maroc s’active pour l’inscription du caftan sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). Un atelier a été organisé en ce sens.

« Comment sortir du monde ? », le premier roman poignant de Marouane Bakhti

« Comment sortir du monde ? » C’est le titre du tout premier roman du Franco-marocain Marouane Bakhti, paru aux Nouvelles Éditions du réveil en mars 2023. Il y raconte la vie, telle qu’elle vient, dans une famille biculturelle. Un récit éblouissant.