Rabat : des affrontements entre élus envoient le maire à l’hôpital (photo)

1er novembre 2017 - 16h40 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le 20 octobre dernier, ce sont les poings qui ont parlé lors d’une réunion du Conseil de la ville de Rabat entre des élus du Parti de la Justice et du Développement (PJD) et du Parti Authenticité et Modernité (PAM).

Hier, dans un message publié sur Facebook, Abdellatif Soudou, élu de la ville de Salé, a publié une photo montrant le maire de Rabat, Mohamed Sadiki, allongé sur un lit d’hôpital juste après une intervention chirurgicale à l’épaule consécutive à cette bagarre.

Ce dernier, exprime sa solidarité avec le maire de Rabat et déplore ces agissements.

Sujets associés : Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Photos - Mairie de Rabat - Mohamed Sadiki - Abdellatif Soudou

Aller plus loin

Le congrès de l’Istiqlal se transforme en ring de boxe (Vidéo)

Triste spectacle qui a été donné dans la nuit de vendredi à samedi entre les partisans de Hamid Chabat et de Nizar Baraka lors du congrès du parti de l’Istiqlal. De violents...

Le parlement marocain devient un ring de boxe

Le parlement a été le théâtre mardi d’une bagarre entre Saïd Chbaâtou et Driss Chtibi, tous deux députés de l’Union Socialiste des Forces Populaires. Les "représentants du...

Quand le parlement marocain devient un ring de boxe

Deux heures à peine après le discours du Roi Mohammed VI appelant les élus à donner l’exemple aux Marocains et à privilégier l’intérêt de la nation aux dépens des intérêts...

Settat : le conseiller municipal bagarreur fait face à la justice

Des ennuis judiciaires en perspective pour le membre du conseil de la ville de Settat qui a agressé physiquement un de ses collègues et détruit des biens publics lors d’une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le PJD doit payer plus de 5 millions de dirhams

La Cour des comptes a récemment publié son rapport annuel sur l’audit des comptes des partis politiques pour l’année 2021. Selon ce rapport, le Parti de la justice et du développement (PJD) est en tête de liste des partis qui doivent rembourser des...

Maroc : la réforme du Code de la famille fait toujours jaser

La réforme du Code de la famille a du mal à passer au Maroc. Face aux conservateurs et chefs religieux, le gouvernement n’arrive pas encore à trouver la bonne formule pour mettre fin aux discriminations envers les femmes en matière de succession, à la...

Akhannouch attaque, Benkirane contre-attaque

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD et ancien chef du gouvernement a réagi aux propos du président du RNI, Aziz Akhannouch, actuel chef du gouvernement qui a accusé son parti d’avoir fait de « l’obstruction au développement » pendant dix...

TikTok menacé de suspension au Maroc ?

Hanan Atrakin, députée du Parti de l’Authenticité et de la Modernité (PAM), appelle à l’interdiction de TikTok et d’autres applications de réseaux sociaux au Maroc, afin de protéger leurs utilisateurs, notamment les mineurs.

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

Pourquoi le PJD s’oppose-t-il à l’encradrement des dons ?

Le Parti de la justice et du développement (PJD) n’adhère pas au projet de loi relatif aux appels à la générosité publique et a choisi de s’abstenir lors de son adoption en commission à la première Chambre.

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Élections partielles : le RNI arrive largement en tête, le PJD essuie un nouvel échec

Comme aux élections du 8 septembre dernier, le Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir est largement en tête des élections partielles qui se sont déroulées jeudi dernier. Quant au Parti de la justice et du développement (PJD),...

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.