Voici les raisons qui expliquent la hausse record des transferts des MRE

16 janvier 2022 - 21h20 - Economie - Ecrit par : A.P

Les transferts des MRE vers le Maroc ont atteint en 2021 un record de 100 milliards de DH, soit une hausse de 46,6 % par rapport à 2020.

Selon les prévisions de Bank Al-Maghrib (BAM), ces transferts devraient s’établir à 95 milliards de DH en 2021, mais ils ont atteint un pic de 100 milliards de DH, dont 10 %, soit 10 milliards de DH, ont été investis dans l’immobilier (8 milliards) et les secteurs productifs (2 milliards), fait savoir La Vie Éco. Un récent rapport de la Banque mondiale révèle que 14 % des fonds transférés par les MRE proviennent des États-Unis, 12 % de l’Arabie Saoudite et 10 % de la France. Pourtant, la France et l’Espagne comptent les plus grandes communautés de Marocains résidant à l’étranger, avec respectivement 1,5 million et 850 000 citoyens marocains.

À lire : Comment expliquer la forte hausse des transferts des MRE ?

En 2020, le record de transferts de fonds enregistré se justifie par l’élan de solidarité des MRE envers leurs familles pendant la crise sanitaire. La situation devait revenir à la normale en 2021, à en croire les institutions marocaines, mais la tendance haussière s’est poursuivie contre toute attente. Qu’est-ce qui amène les MRE à transférer des montants aussi importants au Maroc ?

D’abord, on évoque les économies réalisées par les MRE au cours des deux dernières années où ils n’ont pas pu rentrer au Maroc en raison de la crise sanitaire. Ensuite, l’investissement dans le royaume pourrait également expliquer cette hausse des transferts de fonds des MRE, ou encore l’absence de circuits « non-officiels » pour le transfert des fonds.

À lire : Transferts MRE : la progression resterait soutenue en 2022

Quoi qu’il en soit, cette dynamique devrait s’estomper cette année, selon BAM, qui annonce que les transferts enregistreront une contraction de 23,2 % à près de 73 milliards de DH et de 2 % en 2023, pour atteindre 71,4 milliards de DH, proche de leur rythme d’avant-crise.

Sujets associés : France - Espagne - États-Unis - Transferts des MRE

Aller plus loin

Les transferts des MRE, un véritable levier de développement

À l’occasion de la journée internationale des envois de fonds à la famille, un débat a été organisé sur les transferts effectués par les Marocains résidant à l’étranger, surtout...

Les Marocains de France, premiers contributeurs aux recettes MRE en 2021

Le niveau record enregistré en 2021 pour les transferts de MRE, a été réalisé en partie, grâce aux envois des MRE de France, qui occupe la première place au classement des pays...

Transferts MRE : la progression resterait soutenue en 2022

La hausse des transferts des MRE enregistrée cette année, malgré la crise sanitaire, devrait se poursuivre en 2022. Une progression que les spécialistes attribuent à la reprise...

Les transferts des MRE dépassent 93 MMDH en 2021

À fin décembre 2021, les envois effectués par les Marocains résidant à l’étranger ont atteint près de 93,3 milliards de dirhams, contre 68,18 MMDH une année auparavant.

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains de France ont transféré 5,4 milliards de DH au Maroc

En 2022, le Maroc a enregistré un pic historique dans les recettes issues des transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), atteignant 110,7 milliards de DH, soit une progression de 16 % par rapport à 2019, d’après le dernier rapport de...

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

Les Marocains résidant à l’étranger boostent l’économie grâce à leurs transferts de fonds

Selon l’Office des changes, les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une croissance significative de 16 % en mars 2023, pour atteindre près de 27,11 milliards de dirhams. Ce chiffre représente une hausse de 3,73...

Les transferts des MRE ne connaissent pas la crise

À fin juin 2022, les Marocains résidant à l’étranger ont transféré 2,7 MMDH de plus que la même période en 2021, soit une augmentation de 6 %.

Transferts de fonds des MRE : un record et une bouffée d’air pour le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent fortement à l’économie marocaine à travers les transferts de fonds qui vont crescendo ces dernières années. Ces flux sont passés de 22,96 milliards de dirhams en 2000 à 93,67 milliards en 2021.

MRE et l’OCDE : l’heure de la renégociation fiscale

Le gouvernement marocain affirme vouloir préserver les intérêts des six millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il entend engager dans les prochains jours des négociations avec l’OCDE pour revoir les conventions relatives à l’échange des...

Les transferts des MRE se maintiennent en hausse

Les transferts effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont augmenté de 28,6 % par rapport à février 2022. C’est ce que précisent les indicateurs mensuels des échanges extérieurs de l’Office des changes.

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Tranferts records des Marocains du monde

Malgré une conjoncture économique difficile liée à la tension russo-ukrainienne, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient augmenter de 12,9% cette année pour dépasser les 105 milliards de dirhams, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Vers une forte progression des transferts des MRE

Bank Al-Maghrib (BAM) est persuadée que les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient poursuivre la tendance à la hausse amorcée depuis le début de l’année.