Ramadan 2024 en France : quelle date pour le début du jeûne ?

28 février 2024 - 18h30 - France - Ecrit par : S.A

La grande mosquée de Paris s’apprête à annoncer la date de la nuit du doute du ramadan 2024. Les organisations musulmanes comme le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) ont déjà annoncé le début du mois sacré en France.

La Grande Mosquée de Paris se dit « profondément attachée » à la Nuit du doute, une tradition « qui illustre l’unité des musulmans dans la préparation du mois béni ». Dans ce sens, elle annonce qu’une réunion de la commission religieuse se tiendra au sein de l’institution religieuse dimanche 10 mars, qui correspond au soir du 29ᵉ jour du mois de Chaabane. Objectif : déterminer et annoncer le premier jour du mois béni du Ramadan en France. « La commission religieuse prendra en considération en premier lieu l’observation visuelle de la nouvelle lune sans exclure les résultats des calculs astronomiques », a ajouté l’institution religieuse.

À lire :Voici la date du début du ramadan en France

« Conformément aux données scientifiques, la conjonction de la nouvelle lune de Ramadan 1445H aura lieu le 10 mars 2024 à 10h00 (heure de Paris). Selon les critères de calcul adoptés par le CFCM en 2013, la visibilité de la nouvelle lune sera possible le même jour, notamment dans le continent américain. Aussi, le Conseil Français du culte Musulman (CFCM), annonce que : Lundi 11 mars 2024 est le premier jour de Ramadan de l’année 1445H », est-il indiqué dans un communiqué de l’organisation musulmane. Elle a également annoncé que la Zakat Al Fitr, aumône obligatoire pour chaque famille musulmane destinée aux pauvres sans distinction de religion, est fixée cette année à 9 euros par personne.

À lire :Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

En se basant sur des calculs astronomiques, le Conseil théologique musulman de France (CTMF) a annoncé en janvier le premier jour du mois de Ramadan au lundi 11 mars 2024. « Compte tenu des données scientifiques les plus précises, en ce qui concerne le mois de Ramadan, à savoir la conjonction (nouvelle lune) qui aura lieu, inchaAllah, le dimanche 10 mars 2024 à 09h01 GMT (10h01 : heure de Paris) et les conditions nécessaires à la vision oculaire du nouveau croissant de Ramadan dans le monde qui seront réunies, inchaAllah, le même jour, dimanche 10 mars, à partir de 22h15 GMT (23h15 : heure de Paris), le premier jour du mois de Ramadan correspondra inchaAllah au lundi 11 mars 2024 », a indiqué l’organe théologique dans un communiqué, annonçant par ailleurs la date de l’Aïd al-Fitr (premier jour du mois de Chawwal 1445), marquant la fin du mois de jeûne au mercredi 10 avril 2024.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Paris - Religion - Ramadan 2024 - Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) - Islam

Aller plus loin

Voici quand débutera le ramadan en Belgique

La date de début du ramadan en Belgique est désormais connue. Selon les calculs astronomiques, le jeûne des musulmans devrait commencer le lundi 11 mars.

Zakat Al Fitr : voici le montant à payer en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) vient d’annoncer la date du début du ramadan en France, qui commence le 10 mars 2024. Il vient également de donner le montant de la...

Voici les dates du ramadan 2024 en France

En se basant sur des calculs astronomiques, le Conseil théologique musulman de France (CTMF) a annoncé les dates de début et de fin du mois sacré du Ramadan 2024, ainsi que...

Chaâbane débute ce dimanche, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1445 de l’hégire correspond au dimanche 11 février 2024, a annoncé samedi le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan : Un mois de spiritualité… et de bagarres ?

Le Ramadan, mois sacré pour les musulmans, est synonyme de spiritualité et de partage. Mais au Maroc, il prend également une tournure plus sombre avec l’apparition d’un phénomène bien connu : la “Tramdena”. Ce terme désigne l’irritabilité et...

Nora Fatehi convertie au Christianisme ?

L’artiste marocaine Nora Fatehi a déclenché une vague de réactions sur Instagram après avoir publié un extrait vidéo la montrant portant un collier avec une croix.

Ramadan et diabète : un mois sacré sous haute surveillance médicale

Le jeûne du Ramadan, pilier de l’islam, implique une abstinence de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Si ce rite revêt une importance spirituelle majeure pour les fidèles, il n’en demeure pas moins une période à risque pour les personnes...

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.

Ramadan 2023 : la durée de la journée de jeûne selon les pays

Le premier jour du ramadan correspond au 23 mars au Maroc et dans de nombreux pays à travers le monde. Les heures de jeûne durant ce mois sacré pour les musulmans varient d’un pays à l’autre.

Voici la date de l’Aïd al-Adha 2024 au Maroc

Quelques jours après la célébration de l’Aïd El Fitr marquant la fin du mois de ramadan, les musulmans sont fixés sur la date de l’Aïd al-Adha.

Chaâbane débute ce dimanche, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1445 de l’hégire correspond au dimanche 11 février 2024, a annoncé samedi le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Ramadan : la FFF interdit les arrêts durant les matchs

La Fédération française de football (FFF) affiche son opposition à l’interruption des matchs pour rompre la rupture de jeûne du ramadan.

Un lycée français au Maroc accusé d’intolérance religieuse

Le lycée Lyautey est au cœur d’une polémique après que plusieurs médias marocains ont publié qu’une employée de l’établissement aurait été empêchée d’y accomplir la prière. La direction du centre éducatif dément cette rumeur qu’elle juge « inconcevable ».