L’Espagne et le Maroc rapatrient les migrants marocains

28 avril 2021 - 15h20 - Espagne - Ecrit par : P. A

La police nationale espagnole a lancé mardi une opération de rapatriement de migrants marocains qui ont tenté récemment de rejoindre en masse Ceuta à la nage. Ces retours qui ne sont pas des expulsions, sont effectués d’un commun accord entre les gouvernements espagnol et marocain. Déjà une trentaine de Marocains ont été rapatriés.

L’arrivée en masse de migrants marocains qui se sont jetés à la mer pour rejoindre Ceuta à la nage le week-end dernier, sans aucun contrôle du côté du Maroc, a mis en évidence un début de crise entre l’Espagne et le Maroc, fait remarquer El Faro de Ceuta. Environ 130 personnes ont été dénombrées, sans compter les cas de disparitions ou de décès. Pour le moment, deux corps ont été retrouvés sur la plage de Fnideq.

Mardi, une première vague de ces migrants marocains ont été rapatriés de commun accord avec le Maroc, après une étude au cas par cas. La déléguée du gouvernement à Ceuta, Salvadora Mateos, a coordonné l’opération. Elle se dit préoccupée par l’arrivée massive des Marocains et en a informé le ministre de l’Intérieur espagnol.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Ceuta (Sebta) - Rapatriement

Aller plus loin

Lutte contre l’immigration : l’Espagne demande un fonds européen pour soutenir le Maroc

L’Union européenne doit mettre en place un fonds européen conséquent pour soutenir les efforts du Maroc en matière de contrôle des migrations. C’est la proposition faite jeudi,...

Plus d’un millier de migrants subsahariens convoyés de Tanger vers le sud du Maroc

Au total, 1350 migrants ont été expulsés mardi par les forces de l’ordre de la ville de Tanger. Ils sont pour la plupart originaires des pays subsahariens.

Ceuta : trois Marocains, candidats à l’immigration clandestine, arrêtés

La garde civile de Ceuta a arrêté une personne pour avoir tenté de faire entrer illégalement trois immigrants clandestins de nationalité marocaine.

L’Europe propose au Maroc  plus de visas, mais moins d’immigration clandestine

L’Union européenne reconnait le Maroc comme un partenaire stratégique dans la lutte contre l’immigration clandestine et consent à le soutenir davantage en mettant plus de fonds...

Ces articles devraient vous intéresser :

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.