Un « raqi » escroc et tortionnaire arrêté à Skhirat

24 septembre 2021 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

La gendarmerie de Skhirat a arrêté un “raqi” et ses deux complices suite à une plainte pour tortures et d’escroquerie déposée contre eux par une femme et sa fille.

Les faits se sont déroulés au domicile du “raqi” à Douar El Arjat. Une mère s’était rendue chez Yassine Chrif, qui serait un disciple du charlatan « Mekki de Skhirat » pour se faire soigner. Seulement, la séance de désenvoûtement s’est transformée en une séance de torture en présence de la fille de la cliente, rapporte Assabah. À la manœuvre, le “raqi” et ses deux compères. Ne pouvant tolérer les violences exercées sur sa mère, elle a décidé d’intervenir. Elle sera à son tour rouée de coups et jetée par terre.

À lire : Un « raqi » escroc arrêté à Salé

Après la séance, les deux femmes ont porté plainte contre le “raqi” et ses deux compères. Les éléments de la gendarmerie de Skhirat ont effectué une descente au domicile du charlatan. Lui et ses deux complices ont été arrêtés, puis placés en garde à vue. Lors de son interrogatoire, Yassine Chrif a déclaré posséder un don pour exorciser les djinns et avoir guéri plusieurs malades parmi lesquels des personnalités bien placées ainsi que des hommes d’affaires. À l’en croire, le rôle de ses compères est de l’aider à maîtriser les clients possédés par le diable. Ils devront être déférés devant le procureur du roi près du tribunal de première instance de Témara.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Skhirat - Torture - Arrestation - Escroquerie - Plainte

Aller plus loin

Un « raqi » escroc arrêté à Salé

Les services de police d’Oujda ont interpellé un célèbre «  raqi  » qui est désormais incarcéré à la prison d’Al Arjate à Salé. Il est accusé d’escroquerie, de sorcellerie, de...

Plusieurs « raqi » accusés de viol au Maroc

La justice marocaine est régulièrement saisie des cas de viol commis par des « raqi » sur leurs clientes. Plusieurs de ces charlatans se sont retrouvés en prison après que leurs...

Tanger : un imam arrêté pour violence sur des mineurs

Un fqih âgé de 44 ans a été arrêté mardi, par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger, suite à la publication d’une vidéo dans laquelle on le voit...

Le raqi 2.0 a fait des victimes au Maroc et dans des pays arabes

Les services de police judiciaire de la ville de Guelmim ont mis la main, mercredi dernier, sur un faux guérisseur, pour son implication présumée dans plusieurs affaires de...

Ces articles devraient vous intéresser :