Recherche

Réaction du groupe OCP au reportage de France 5

© Copyright : DR

25 septembre 2021 - 21h40 - Economie - Par: S.A

Le groupe OCP a relevé les contre-vérités contenues dans le documentaire « Vert de rage : engrais maudits », diffusé le 19 septembre 2021 sur France 5 et saisi par la même occasion le comité d’éthique de France Télévisions.

Sur le cadmium en particulier, objet principal du documentaire, le journaliste a éludé des évidences scientifiques, ainsi que des résultats de sa propre enquête infirmant la thèse qu’il défend, fait remarquer le groupe OCP dans un communiqué. De surcroît, le consensus scientifique actuel ne suggère pas de corrélation entre l’utilisation des engrais phosphatés et l’exposition alimentaire au cadmium, et établit que les principaux facteurs d’exposition ne sont pas liés aux engrais, fait savoir la même source, assurant répondre rigoureusement aux réglementations internationales les plus exigeantes en la matière.

À lire : L’OCP fait appel devant la justice américaine

« Le groupe OCP tient à rappeler qu’il accorde une place prépondérante au développement durable et travaille sans relâche à minimiser l’empreinte environnementale de son activité, comme en témoignent sa performance environnementale, son engagement constant auprès des communautés locales, et les notations ESG récemment obtenues », rassure le géant phosphatier.

À lire : Un coup dur pour l’OCP aux États-Unis

Il rejette en outre les accusations selon lesquelles il n’a pas répondu aux questions adressées par le journaliste. Il assure avoir même proposé de lui adresser tout élément complémentaire utile à la parfaite information du public. « Devant le caractère infondé des allégations formulées à son encontre, le groupe OCP a adressé un courrier au comité d’éthique de France Télévisions contestant point par point les allégations et les manquements du reportage », conclut le communiqué.

Mots clés: Office Chérifien des phosphates (OCP) , Industrie

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact