Recherche

Recrudescence des cas de Covid-19 à Fès : l’heure est à la fermeté

© Copyright : DR

23 juillet 2020 - 08h00 - Société - Par: S.A

Face à la flambée des cas de contamination au coronavirus à Fès, les autorités de la ville jouent la carte de la fermeté. Elles ont rappelé aux opérateurs économiques (CGEM, Amith, CRT…) et représentants des différentes corporations de métiers (artisanat, cafés, restaurants, taxis…) la nécessité de respecter les mesures de prévention.

«  La situation épidémiologique de la ville est inconfortable. Il est inadmissible de continuer d’enregistrer quotidiennement une cinquantaine de cas. (…) Nous sommes tous responsables de cette flambée. Nous devons nous engager à respecter de manière collective les mesures barrières afin d’éviter que la situation ne sorte de contrôle avec l’approche de l’Aïd  », martèle Essaid Zniber, wali de la région Fès-Meknès, également gouverneur de la préfecture de Fès. Son ton ferme tient au fait que 500 nouvelles contaminations ont été enregistrées ces dix derniers jours dans sa ville, écrit le journal l’Economiste.

Pour sa part, le colonel El Arabi de la gendarmerie royale de la ville appelle à ne pas «  tomber dans la monotonie et tuer le bon sens et la créativité  ». «  Les mesures instaurées depuis le début de la pandémie et qui nous ont permis de réussir les premières phases doivent continuer  », exhorte-t-il, tout en indiquant que la bavette n’est pas un accessoire mais un outil de protection qui doit être mis dans les règles de l’art.

«  Le port obligatoire du masque, le respect de la distanciation et le lavage régulier des mains sont, pour l’instant, la seule manière de se prémunir contre un virus invisible et toujours virulent  », renchérissent Mehdi Bellouti et Nabil Kanjaa, respectivement directeur régional de la santé et professeur en charge du service de réanimation au CHU Hassan II de Fès.

«  La situation est encore sous contrôle… mais ne serait plus maîtrisable si l’on continue sur la cadence actuelle de 50 nouveaux cas par jour  », avertit Bellouti. C’est pourquoi «  nous devons tous nous mobiliser pour éviter une recrudescence qui anéantirait les efforts consentis depuis plusieurs mois  ».

Mots clés: Fès , Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) , Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact