Recrudescence des cas de Covid-19 à Fès : l’heure est à la fermeté

23 juillet 2020 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Face à la flambée des cas de contamination au coronavirus à Fès, les autorités de la ville jouent la carte de la fermeté. Elles ont rappelé aux opérateurs économiques (CGEM, Amith, CRT…) et représentants des différentes corporations de métiers (artisanat, cafés, restaurants, taxis…) la nécessité de respecter les mesures de prévention.

«  La situation épidémiologique de la ville est inconfortable. Il est inadmissible de continuer d’enregistrer quotidiennement une cinquantaine de cas. (…) Nous sommes tous responsables de cette flambée. Nous devons nous engager à respecter de manière collective les mesures barrières afin d’éviter que la situation ne sorte de contrôle avec l’approche de l’Aïd  », martèle Essaid Zniber, wali de la région Fès-Meknès, également gouverneur de la préfecture de Fès. Son ton ferme tient au fait que 500 nouvelles contaminations ont été enregistrées ces dix derniers jours dans sa ville, écrit le journal l’Economiste.

Pour sa part, le colonel El Arabi de la gendarmerie royale de la ville appelle à ne pas «  tomber dans la monotonie et tuer le bon sens et la créativité  ». «  Les mesures instaurées depuis le début de la pandémie et qui nous ont permis de réussir les premières phases doivent continuer  », exhorte-t-il, tout en indiquant que la bavette n’est pas un accessoire mais un outil de protection qui doit être mis dans les règles de l’art.

«  Le port obligatoire du masque, le respect de la distanciation et le lavage régulier des mains sont, pour l’instant, la seule manière de se prémunir contre un virus invisible et toujours virulent  », renchérissent Mehdi Bellouti et Nabil Kanjaa, respectivement directeur régional de la santé et professeur en charge du service de réanimation au CHU Hassan II de Fès.

«  La situation est encore sous contrôle… mais ne serait plus maîtrisable si l’on continue sur la cadence actuelle de 50 nouveaux cas par jour  », avertit Bellouti. C’est pourquoi «  nous devons tous nous mobiliser pour éviter une recrudescence qui anéantirait les efforts consentis depuis plusieurs mois  ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Fès - Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : une nouvelle ville confinée

Le nord du Maroc est pleine tourmente à cause de la flambée des cas de contamination au Covid-19. Les habitants de la ville de Tétouan doivent faire face à de nouvelles mesures...

Covid-19 : situation inquiétante à Fès

En tout, 20 policiers ont été déclarés positifs au coronavirus à Fès. Ceux-ci officient pour le compte de la brigade des motards.

Covid-19 au Maroc : crainte d’une deuxième vague

Les autorités marocaines ne cessent d’appeler les citoyens à faire preuve de responsabilité et de patriotisme dans le respect de mesures préventives. Après les ministres, c’est...

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : statut auto-entrepreneur ou fraude fiscale ?

Les auto-entrepreneurs, statut lancé en 2015, sont peu nombreux à déclarer leurs chiffres d’affaires à la Direction des impôts. Une situation qui préoccupe les patrons marocains et à laquelle pourrait remédier le Projet de loi de finance (PLF) 2023.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.