« Le système de santé marocain est dépassé »

6 mai 2021 - 13h20 - Ecrit par : J.K

Le système de santé marocain est dépassé et inopérant face aux fortes pressions sanitaires. Il a besoin d’une véritable réorganisation, a indiqué l’épidémiologiste et spécialiste en maladies infectieuses Jaafar Heikel.

Faisant la nuance entre la réforme et la refonte du système de santé annoncée par le Roi Mohammed VI en 2018, Heikel a indiqué, dans une interview accordée à Maroc Hebdo, que de nombreuses réformes ont été engagées dans le royaume depuis des années. Sauf que le résultat envisagé n’est pas atteint. Même si plusieurs progrès ont été enregistrés, notamment l’amélioration de la santé de la mère et de l’enfant, l’affermissement de la couverture vaccinale et la lutte contre les maladies contagieuses, le système n’a pas pu assurer un accès universel aux soins de santé aux citoyens marocains, a-t-il déploré.

Même les résultats du régime du Ramed instauré en 2012, n’ont pas été à la hauteur des attentes. Cette situation a plutôt engendré une prolongation des délais de diagnostic et de rendez-vous de consultation ayant poussé 20 à 25 % des Ramedistes à se rabattre sur le privé, malgré leur faible pouvoir d’achat. De l’avis du spécialiste, ce n’est pas seulement l’État qui a failli dans l’atteinte de certains objectifs, mais aussi, les politiques publiques engagées depuis quelques années dans le secteur sanitaire, davantage dégradé avec la crise du Covid-19.

Toutefois, le professionnel de la santé partage les suggestions du ministre de la Santé, pourvu que cela soit conforme à la demande du Roi Mohammed VI. Ainsi, la refonte doit se baser principalement sur la réorganisation du ministère aux plans national et régional, la mise en place véritable d’une couverture sanitaire universelle accessible à tous, l’amélioration de l’accès aux facultés de médecine publiques…

Jaafar Heikel a souligné que la présence des médecins étrangers ne devrait pas être une priorité puisque, avec une bonne organisation et une coopération de qualité, les médecins internes peuvent faire le travail. Bien que plusieurs réalisations aient été faites dans le royaume sur le plan sanitaire, plusieurs efforts restent à mener dans les domaines social, économique, humain et sanitaire pour un meilleur avenir du pays, a conclu le professionnel de la santé.

Tags : Coopération - Santé - Formation

Aller plus loin

Le Maroc a besoin de 100 000 médecins et infirmiers

Les hôpitaux marocains fonctionnent avec un ratio de 7,1 médecins pour 10 000 habitants contre une vingtaine de médecins (pour 10 000 habitants), tels que recommandés par...

L’exode des infirmiers marocains vers le Québec continue

Entre novembre 2021 et fin mai, quelque 400 infirmiers marocains ont choisi d’immigrer au Québec, aggravant ainsi le déficit de personnel qui plombe le système de santé au...

Maroc : fuite des médecins, le secteur de la santé en difficulté

En tout, 300 médecins quittent le Maroc chaque année pour émigrer vers l’Europe ou le Canada. C’est ce que révèlent les statistiques du syndicat des médecins privés. Cette fuite des...

Le Maroc veut garantir un système de santé « exemplaire » dans 5 ans

Khaled Aït Taleb, ministre de la Santé et de la protection sociale dévoile ses ambitions pour le secteur de la santé. Il entend mettre en œuvre une réforme devant garantir un...

Nous vous recommandons

Casablanca : lourde peine de prison pour l’homme qui a tué le harceleur de son épouse

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca a condamné un jeune homme de 27 ans à huit ans de prison ferme pour le meurtre du harceleur de son épouse, un jeune de son quartier âgé 21 ans.

Sofiane Hambli interrogé par la justice marocaine

Sofiane Hambli, le Français d’origine algérienne arrêté dans une clinique de Tanger, au Maroc en octobre, fait face à la justice marocaine. Il encourt de lourdes peines.

Violemment agressé en Espagne, un Marocain décède

Mohamed Youb, le jeune marocain, victime d’une violente agression en juillet dernier à Cales à Majorque, a finalement rendu l’âme vendredi matin à l’hôpital de Son Espases où il était admis depuis son...

Affaire Hassan Iquioussen : les avocats de France vent de debout contre la décision du Conseil d’État

Le Syndicat des avocats de France (SAF), le Groupe d’information et de soutien aux immigrés (GISTI) et Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE) apportent leur soutien à l’imam de Lourches Hassan Iqioussen visé par un avis d’expulsion de la...

SDX Energy entame un second forage gazier au Maroc

La société pétrolière et gazière SDX Energy a annoncé le 19 novembre dernier, le démarrage de la deuxième phase de l’opération de forage entamée dans le nord-est du bassin du Gharb au Maroc.

Comment la France et l’Espagne se sont partagées le Maroc

La France et l’Espagne ont profité d’un moment de faiblesse du Maroc, alors dirigé par Moulay Abdelaziz, successeur de Moulay Hassan mort en 1894, pour établir leur domination coloniale sur le royaume.

Royal Air Maroc pourra-t-elle survoler l’Afghanistan ?

Plusieurs compagnies aériennes ont suspendu le survol de l’Afghanistan parce que l’espace aérien de Kaboul ne sera plus contrôlé suite au retour des talibans au pouvoir. Qu’en est-il de Royal Air Maroc...

Les compagnies aériennes marocaines autorisées à opérer en Russie

Les compagnies aériennes marocaines sont parmi les 29 autorisées à opérer des vols vers la Russie dès jeudi 17 mars en cette période de guerre en Ukraine. Malgré l’avalanche de sanctions économiques contre le pays de Vladimir Poutine, notamment la fermeture...

Roschdy Zem et Claire Chazal en couple ?

Claire Chazal aurait trouvé l’amour dans les bras du réalisateur franco-marocain Roschdy Zem. L’ex-présentatrice vedette du JT de TF1 se lance dans une relation sentimentale six ans après sa rupture difficile avec Arnaud...

Une photo de Bilal Hassani censurée

La SNCF et la RATP viennent de censurer la photo de Bilal Hassani à la Une du magazine LGBTQI + Têtu qui l’a élu comme personnalité de l’année.