La réhabilitation de l’ancienne médina de Rabat en retard de plusieurs mois

26 juillet 2022 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le programme de réhabilitation de l’ancienne médina de Rabat accuse plusieurs mois de retard au grand dam de la population et des nombreux visiteurs. Le chantier devait être livré au mois de décembre 2021.

Les travaux de réhabilitation de l’ancienne médina de Rabat notamment ceux relatifs au marché central de la ville accusent un énorme retard. Des retards qui s’accumulent au grand désarroi de la population et des visiteurs. Après les remarques faites par le wali de Rabat-Salé-Kénitra, l’arrondissement communal de Hassan, présidé par Driss Razi du Rassemblement national des indépendants (RNI), avait programmé le point à l’ordre du jour d’une session ordinaire de la commune, en invitant l’agence urbaine de la ville, maître d’ouvrage du projet, à donner des explications à propos de l’état d’avancement des travaux, mais il a été constaté que les travaux piétinent toujours, fait savoir le quotidien arabophone Al Akhbar.

À lire : La médina de Salé fait peau neuve

Le retard accusé a pour conséquence la fermeture du marché central pendant trois ans. Les autorités locales avaient dû installer les commerçants sur une place en face du site. Mais le lancement des travaux de carrelage de cette place et de l’asphaltage de la chaussée de l’avenue Lagza et des ruelles avoisinantes a emporté le souk provisoire.

À lire : La médina d’Essaouira se refait une beauté

Depuis, les commerçants attendent l’ouverture du marché central, laquelle est entachée d’irrégularités relatives aux autorisations d’exploitation des locaux commerciaux du site qui appartient aux domaines de l’État. Pour résoudre ce problème, des correspondances ont été adressées au président de l’arrondissement et à la présidente de la mairie de Rabat. Des actions urgentes sont donc attendues.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rabat - BTP

Aller plus loin

La médina de Salé fait peau neuve

Les travaux de réhabilitation de la médina de Salé engagés depuis 2019 avancent lentement. La majorité des projets entrant dans ce programme de mise à niveau sont encore en...

Les médinas de Salé, Meknès, Tétouan et Essaouira seront réhabilitées pour 2,3 milliards de dh

Le ministre de l’Intérieur vient d’annoncer la mobilisation d’une enveloppe de 2,3 milliards de dirhams pour la réhabilitation des médinas de Salé, Meknès, Tétouan et Essaouira.

La médina d’Essaouira se refait une beauté

L’ancienne Médina d’Essaouira aura sous peu un nouveau visage. C’est une initiative mise en place grâce au programme complémentaire de réhabilitation et de mise en valeur...

Kénitra : vers une colère du roi Mohammed VI ?

Lancés en 2015 par le roi Mohammed VI, plusieurs projets inscrits dans le cadre du plan stratégique de développement intégré et durable de la province de Kénitra (2015-2020)...

Ces articles devraient vous intéresser :

CAN 2025 et Mondial 2030 : les critères de qualification des stades marocains

Le ministère de l’Équipement et de l’eau a donné des précisions sur les critères de qualifications et les travaux de construction des stades qui accueilleront les matchs de la coupe d’Afrique des nations 2025 et de la coupe du monde 2030.

Carrières de sable illégales au Maroc : de hauts responsables pointés du doigt

De hauts responsables figurent parmi les exploitants « clandestins » de carrières de sable qui commercialisent du sable de mauvaise qualité partout au Maroc. D’ailleurs, cette activité échappe à la taxation imposée dans la loi de finances 2023.

Le Maroc, un chantier à ciel ouvert

Au Maroc, le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) et celui des matériaux de construction devraient tirer profit de l’organisation la coupe d’Afrique des nations (CAN) 2025, la co-organisation de la coupe du monde 2030 ainsi que d’autres...

Voici quelques projets d’autoroutes et de routes au Maroc

L’exécution des projets de construction des axes autoroutiers au Maroc se poursuit et va s’accélérer cette année, selon le ministre de l’Équipement, Nizar Baraka, qui a fait, mardi, le point sur les chantiers et leur niveau d’exécution.

L’architecture traditionnelle face au béton : Quel avenir pour le Maroc post-séisme ?

Le tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc a fait environ 3 000 morts et 5 600 blessés et endommagé quelque 60 000 habitations dans près de 3 000 villages dans le Haut-Atlas et ses environs. Un mois après, comment reconstruire les...

Maroc 2030 : le chantier des infrastructures s’accélère

Le Maroc se prépare activement pour la Coupe du monde 2030 qu’il coorganise avec l’Espagne et le Portugal. Les autorités ont annoncé, au titre de l’année 2024, une augmentation de 42 % du volume des projets d’infrastructures pour un montant total de 64...