Recherche

Maroc : le professeur ayant donné des bonnes notes contre des relations sexuelles en prison

22 juin 2017 - 16h20 - Société

© Copyright : DR

Un an de prison ferme. C’est la sentence qui vient d’être prononcée à l’encontre du professeur de l’Université de Tétouan qui avait promis à ses étudiantes des bonnes notes contre des relations sexuelles.

Poursuivi pour attentat à la pudeur sur des personnes sous son autorité avec contrainte, de trafic d’influence et de harcèlement sexuel, le professeur vient d’être condamné par la Chambre criminelle près du tribunal de première instance de Tétouan, a déclaré son avocat au site Alyaoum24.

Niant les faits qui lui étaient reprochés devant le juge, l’accusé a également remis en cause le témoignage de l’un de ses présumées victimes, précise la même source.

L’affaire avait fait grand bruit il y a quelques semaines. Une ancienne étudiante de l’université avait affirmé dans des messages publiés sur Facebook avoir eu des relations sexuelles avec son professeur pour avoir des bonnes notes. Elle soutenait que plusieurs autres étudiantes avaient eu la même proposition de la part de ce professeur d’algèbre.

Un avis ? un commentaire?

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact