Reprise des relations Maroc/Israël : El Otmani « assume »

29 janvier 2021 - 14h00 - Monde - Ecrit par : A.P

« Une décision d’État pleinement assumée ». C’est l’expression utilisée par le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, pour qualifier la décision du Maroc de rétablir ses relations avec Israël. Pour lui « l’intérêt national prime avant toute autre considération  ».

« Dans la vie des États, certains choix sont difficiles […] Et la décision de la reprise des relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu en fait partie… Cela dit, c’est une décision d’État pleinement assumée », a déclaré le chef du gouvernement, Saâdeddine El Otmani, dans une interview accordée à l’hebdomadaire Jeune Afrique.

À la question de savoir si cette décision a été motivée par la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur le Sahara, Saâdeddine El Otmani a indiqué qu’il n’en est rien. « Il s’agit plutôt d’une décision souveraine du Maroc, fondée sur des principes et des valeurs immuables », a-t-il ajouté.

Les islamistes de son parti, le Parti Justice et Développement (PJD), qui désapprouvent cette décision, n’ont pas manqué de le lui faire savoir. Depuis le 22 décembre 2020 qu’il a signé, en présence du roi Mohammed VI et du Prince héritier Moulay El Hassan, l’accord de reprise des relations diplomatiques avec Israël, Saadeddine El Otmani essuie des critiques acerbes. À telle point que l’ancien Premier ministre Abdelillah Benkirane a jugé bon d’intervenir pour calmer les esprits et les ardeurs et expliquer le bien-fondé de cette décision qui réaffirme la primauté de l’intérêt national.

Le rétablissement des relations entre le Maroc et Israël vient consacrer l’ouverture d’une ère nouvelle, malgré le discours populiste islamiste qui a tendance à privilégier la posture extra nationale au détriment de l’intérêt national.

Sujets associés : États-Unis - Diplomatie - Israël - Sahara Marocain - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Saâdeddine El Othmani

Aller plus loin

La mission diplomatique d’Israël au Maroc est ouverte

Quelques semaines après la relance des relations entre Tel Aviv et Rabat, Israël a rouvert, ce mardi 26 janvier 2021, sa mission diplomatique au Maroc. David Govrin, le nouvel...

Maroc/Israël : Saad Bendourou reçu par son homologue israélien en France

Le chef de mission adjoint à l’ambassade du Maroc en France, Saad Bendourou, a été reçu lundi par le chargé de mission de l’ambassade d’Israël en France, Daniel Saad. Cette...

Coup de frein pour la mise en oeuvre de l’accord Maroc-Israël ?

Le Maroc semble conditionner la mise en oeuvre de son accord de normalisation avec Israël à la position du nouveau président des États-Unis, Joe Biden sur la reconnaissance...

Ouverture prochaine des ambassades du Maroc et d’Israël

Plus d’un mois après la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les deux pays s’apprêtent à ouvrir leurs ambassades respectives, a annoncé, lundi, l’ambassadeur...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Marathon des sables : le Marocain Rachid El Morabity vise un 10ᵉ titre

Le Marocain Rachid El Morabity, 9 fois vainqueur du Marathon des sables, l’un des plus difficiles au monde, vise une dixième victoire de cette course qui démarre ce dimanche.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Le PJD doit payer plus de 5 millions de dirhams

La Cour des comptes a récemment publié son rapport annuel sur l’audit des comptes des partis politiques pour l’année 2021. Selon ce rapport, le Parti de la justice et du développement (PJD) est en tête de liste des partis qui doivent rembourser des...

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Pourquoi le PJD s’oppose-t-il à l’encradrement des dons ?

Le Parti de la justice et du développement (PJD) n’adhère pas au projet de loi relatif aux appels à la générosité publique et a choisi de s’abstenir lors de son adoption en commission à la première Chambre.

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...