Les réseaux sociaux au cœur de la traque d’un djihadiste marocain à Majorque

11 mars 2023 - 22h38 - Espagne - Ecrit par : A.P

Un djihadiste présumé d’origine marocaine a été arrêté jeudi à Campos (Majorque). La Brigade d’information de la police nationale enquête pour savoir s’il a des contacts sur l’île.

Pour le moment, les enquêtes n’ont révélé aucun lien du djihadiste avec des personnes résidant à Majorque. Le mis en cause avait radicalisé son discours sur les réseaux sociaux et incitait ouvertement ses abonnés à commettre des attentats contre des policiers espagnols. Il a été arrêté jeudi pour endoctrinement djihadiste et port illégal d’arme, rapporte Última Hora.

Les activités de Rachid sur les réseaux sociaux ont été détectées en septembre par le Commissariat général à l’information (CGI) de la police nationale qui a découvert plus tard que le prévenu avait créé différents profils pour diffuser ses messages de haine et atteindre plus de cibles. Né en Espagne mais d’origine marocaine, il menaçait ouvertement de mener des attaques contre la police, des fonctionnaires, des politiciens et des militaires, et se décrivait comme un « djihadiste, moudjahidin et tueur à gages d’Allah ».

À lire : Un djihadiste marocain, menacé d’expulsion, arrêté à Grenade

Le prévenu n’avait pas une résidence fixe en Espagne. Il se connectait avec son téléphone portable, où qu’il se trouve, et poursuivait sa propagande djihadiste. Au début de cette année, il s’était rendu en Égypte et aurait contacté des organisations islamiques et reçu une formation pour commettre des attentats. Il a été arrêté à la frontière du Soudan qu’il tentait de traverser clandestinement et a été renvoyé en Espagne où il a continué à faire la propagande de l’État islamique (Daech). Son activisme s’est accru ces dernières semaines, ce qui a amené les agents de la brigade d’information à lui mettre la main dessus.

Selon les enquêteurs, Rachid avait planifié son voyage à Majorque. Il serait arrivé sur l’île par bateau et se serait rendu à Campos, sans doute en raison de la forte communauté musulmane qui y réside. Il a été emmené vendredi à l’aéroport de Palma, par des agents pour être expulsé dans un hélicoptère de la police vers Madrid. Il a été placé en détention.

Sujets associés : Espagne - Expulsion - Palma de Majorque - Etat islamique - Daech - Arrestation

Aller plus loin

Espagne : un Marocain arrêté pour endoctrinement djihadiste

La police a arrêté mercredi à Gernika (Pays basque) un Marocain accusé d’endoctrinement djihadiste. Le prévenu vivait à Biscaye depuis plusieurs années et se trouvait en...

L’Espagne craint le retour des djihadistes de Syrie

Les forces de sécurité espagnoles vont davantage renforcer la lutte contre le terrorisme djihadiste face à la persistance de ce phénomène. En 2022, 46 djihadistes présumés ont...

Un djihadiste marocain, menacé d’expulsion, arrêté à Grenade

Un Marocain faisant l’objet d’un arrêté d’expulsion du territoire espagnol, a été arrêté mercredi à Grenade pour non-respect de cette décision d’expulsion pour terrorisme...

Espagne : quatre djihadistes Marocains arrêtés

La police espagnole a arrêté à Algésiras quatre Marocains résidant à Murcie, et exerçant comme chauffeurs de camions. Ils sont accusés d’être membres d’un groupe djihadiste...

Ces articles devraient vous intéresser :

La France expulse au Maroc le Gilet jaune Abdel Zahiri

L’activiste Abdel Zahiri a été expulsé de France la nuit dernière suite à une obligation de quitter le territoire. D’origine marocaine, il était connu pour son engagement dans le mouvement des Gilets jaunes.

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Le séisme au Maroc est une « punition divine »

Des partisans d’Al-Qaïda et de l’État islamique (EI) estiment que le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc est une « punition divine ». Sans manquer de critiquer l’aide internationale dont bénéficient les victimes.

Ancien Gilet jaune, Abdel Zahiri menacé d’expulsion au Maroc

Abdel Zahiri, un Marocain de 44 ans, a récemment reçu une obligation de quitter le territoire français de la part de la préfecture de Vaucluse. Fiché S, il avait auparavant été incarcéré pour son implication dans le mouvement des Gilets jaunes.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Affaire Hassan Iquioussen : les avocats de France vent de debout contre la décision du Conseil d’État

Le Syndicat des avocats de France (SAF), le Groupe d’information et de soutien aux immigrés (GISTI) et Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE) apportent leur soutien à l’imam de Lourches Hassan Iqioussen visé par un avis d’expulsion de...

Un Marocain très apprécié menacé d’expulsion en France

Alors qu’il se trouve en France depuis plusieurs années, Alae Eddine Ennaimi est menacé d’expulsion. Le jeune homme de 24 ans a été arrêté par la police après un contrôle dans le restaurant où il travaillait.

Des ennuis pour les mosquées qui ont soutenu Hassan Iquioussen ?

Depuis quelques jours, une rumeur selon laquelle la préfecture a convoqué des responsables du Conseil départemental du culte musulman (CDCM) qui ont apporté leur soutien à Hassan Iquioussen, imam de Lourches accusé d’antisémitisme, et dont l’expulsion...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...