Les nonuplés nés au Maroc rentrent au Mali

12 décembre 2022 - 12h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Plus d’un an après leur naissance au Maroc, les nonuplés maliens s’apprêtent à rentrer chez eux à Tombouctou au Mali.

Nés le 4 mai 2021 par césarienne à la clinique Aïn Borja de Casablanca, les neuf bébés maliens venus au monde prématurément sont aujourd’hui en bonne santé. Leur mère Halima Cissé également. Tout ceci a été possible grâce à la mobilisation de plusieurs médecins au Mali, des autorités maliennes et de l’équipe médicale de la clinique Aïn Borja de Casablanca. La maman pensait attendre sept enfants, mais il y en avait deux de plus, rapporte RFI.

À lire : La Malienne qui a accouché de 9 bébés au Maroc a frôlé la mort

Neuf bébés qui ont été suivis quotidiennement ainsi que leur mère par une équipe médicale à la clinique comme dans la résidence de convalescence. Avant la naissance des nonuplés, les parents avaient déjà une fille restée à Tombouctou et qui est impatiente de rencontrer enfin ses frères et sœurs.

À lire : Les 9 bébés prématurés nés au Maroc se portent bien, mais fragiles

Le voyage, sauf changement de dernière minute est prévu ce lundi soir. Émotion assurée surtout venant de la part de Halima Cissé qui se dit reconnaissante pour ses enfants qui ont pu être sauvés grâce au professionnalisme du personnel médical affecté à leurs soins. Même si la séparation sera difficile, la mère de famille est heureuse de rentrer à Tombouctou. Les nonuplés et leurs parents ont reçu vendredi à Casablanca l’équipe et un certificat du Guinness Book des Records.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Mali - Santé - Enfant

Aller plus loin

Badr Hari papa de jumeaux (photo)

Badr Hari est de nouveau papa. La femme du kick-boxeur marocain vient d’accoucher de jumeaux. Les nouveaux-nés se prénomment Nora et Ayden.

Une Malienne accouche de 9 bébés au Maroc

Une Malienne qui s’attendait à des septuplés a accouché de 9 bébés au Maroc. Cette annonce a été faite par le gouvernement malien. Le ministère marocain de la Santé n’a pas,...

Maroc : une femme accouche de triplés partageant le même placenta

Un cas tout à fait exceptionnel au Maroc : mardi dernier, une femme a donné naissance à l’hôpital Mohammed V de Chefchaouen, à un triplé partageant un seul placenta.

Les 9 bébés prématurés nés au Maroc se portent bien, mais fragiles

Les nouvelles des neuf nouveau-nés mis au monde au Maroc par une femme malienne de 25 ans sont bonnes, même s’ils sont encore fragiles. Dans la clinique Ain Borja à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Ramadan et diabète : un mois sacré sous haute surveillance médicale

Le jeûne du Ramadan, pilier de l’islam, implique une abstinence de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Si ce rite revêt une importance spirituelle majeure pour les fidèles, il n’en demeure pas moins une période à risque pour les personnes...

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.

Maroc : pas d’augmentation des prix des consultations médicales

Les tarifs des consultations médicales au Maroc n’ont subi aucune augmentation. L’information a été démentie par un syndicat, assurant qu’aucun accord n’a été signé entre les médecins du secteur privé et le gouvernement sur ces prix.

Maroc : les femmes divorcées réclament des droits

Au Maroc, les appels à la réforme du Code de la famille (Moudawana) continuent. Une association milite pour que la tutelle légale des enfants, qui actuellement revient de droit au père, soit également accordée aux femmes en cas de divorce.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.