Il retourne au Maroc 14 ans après… à cause du séisme

27 septembre 2023 - 11h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Ahmed Chaoui, un Marocain de Majorque, s’est rendu dans sa ville natale de Tanger, qu’il n’a plus visité depuis 14 ans, pour prendre des nouvelles de sa famille et apporter son aide après le séisme meurtrier qui a secoué le Maroc le 8 septembre.

Ahmed a rejoint son père à Majorque en 2000. Il s’est rapidement intégré et a travaillé comme maçon, puis dans une entreprise automobile, avant d’ouvrir un café en 2011. Un établissement qu’il finit par vendre au bout de trois ans. Aujourd’hui, il est employé à l’hôpital Son Espases, où il travaille en tant chargé de la maintenance, relate Ultima Hora. « Ma vie est à Majorque. Cela fait 14 ans que je ne suis pas retourné au Maroc. La mort de mon père m’a affecté et je ne pouvais plus y retourner », confie-t-il.

La semaine dernière, l’homme de 47 ans a accepté la proposition de la Fondation EuroAfrica de voyager avec un lot de vivres vers le Maroc. « Au début, j’étais contre, mais finalement j’ai accepté à cause du tremblement de terre », a-t-il déclaré. Ahmed est parti vendredi dernier de Majorque avec quatre tonnes de matériels pour aider les familles touchées par le séisme au Maroc. À son arrivée au Maroc, il s’est d’abord rendu à Tanger pour prendre des nouvelles de sa mère, qu’il n’avait pas vue depuis 14 ans, et de ses six frères et sœurs.

À lire : Séisme au Maroc : les MRE montrent l’exemple

Le MRE s’est ensuite rendu en train à Rabat, avec le matériel, pour accueillir les membres de l’association Kolna Maak et de la Fondation EuroAfrica arrivés le soir du vendredi. Ils se sont dirigés dans les villages les plus reculés du Haut Atlas pour distribuer les dons aux sinistrés. « Ils avaient l’air déprimé, mais je leur ai dit que si nous étions là, c’était pour aider. Je sais qu’ils ont perdu leur travail et leur maison, mais maintenant, ils ont la possibilité de construire ces maisons rapidement », a-t-il raconté.

Le quadragénaire dit avoir participé à la construction des tentes installées depuis samedi dans le village de Jorf, l’une des zones les plus touchées par le séisme. « J’ai eu l’impression d’aider mes frères […] Quand on voit ces gens, on est très ému. Je sais comment faire ce genre de travail et c’est pour cela que je suis ici », explique Ahmed qui a échangé avec certains sinistrés. Le Marocain est retourné à Palma lundi, mais son cœur est resté au Maroc, a-t-il assuré, promettant d’y retourner pour soutenir ses « frères » qui dorment à la belle étoile et qui manquent de tout.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Palma de Majorque - MRE - Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

« Une solidarité rarement vue » : témoignage d’un sauveteur français au Maroc

Une équipe de cinq sauveteurs du Groupe de secours catastrophe français (GSCF), est arrivée mardi au Maroc, frappé par un séisme dévastateur le 8 septembre, pour soigner et...

Les stars se mobilisent pour aider le Maroc

Les humoristes français se mobilisent pour récolter des dons au profit du Maroc qui vient d’être touché par un séisme meurtrier.

Séisme au Maroc : les MRE montrent l’exemple

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) se mobilisent pour venir en aide aux victimes du séisme dévastateur qui a frappé la province d’Al-Haouz la semaine dernière.

Les rappeurs français se mobilisent pour aider le Maroc

Les rappeurs français comme Gims, Maes, PNL, se mobilisent à travers diverses initiatives pour venir en aide au Maroc qui a été touché par un violent séisme dans la nuit du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Centrale de Ouarzazate : les dégâts déjà réparés suite au séisme

Le ministère marocain de l’Énergie a assuré que les infrastructures énergétiques n’ont subi aucun dommage lors du séisme d’Al Haouz, à l’exception de la centrale solaire de Ouarzazate où des dégâts « mineurs » ont été constatés et déjà réparés.

MRE et l’OCDE : l’heure de la renégociation fiscale

Le gouvernement marocain affirme vouloir préserver les intérêts des six millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il entend engager dans les prochains jours des négociations avec l’OCDE pour revoir les conventions relatives à l’échange des...

Le Maroc parmi les destinations les plus recherchées sur Google

Le Maroc figure dans le top 10 des destinations les plus recherchées sur Google. Le puissant et violent séisme du 8 septembre n’a vraiment pas produit un impact négatif sur le tourisme marocain.

Maroc : versement imminent des aides pour les victimes du séisme

Fouzi Lekjaa, ministre délégué chargé du Budget, a annoncé à Rabat le versement imminent des aides d’urgence pour les familles affectées par le séisme d’Al Haouz. Ces aides, qui s’élèveront à 30 000 dirhams par famille sur 12 mois, seront versées dès...

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...

Maroc : nouvelle tragédie pour les rescapés du séisme

Les rescapés du violent et puissant tremblement de terre du 8 septembre se battent maintenant pour survivre aux rafales de vent et aux inondations qui frappent le Maroc. Ils vivent dans des tentes qui ne résistent pas aux intempéries. Face à la...

Maroc : les envois de fonds des MRE en forte hausse

Un peu plus de 45 milliards de dirhams ont été envoyés au Maroc par les Marocains résidant à l’étranger à fin mai dernier, selon les chiffres dévoilés par l’Office des Changes.

Gad Elmaleh : gros chèque pour les victimes du séisme au Maroc

L’humoriste marocain Gad Elmaleh a tenu sa promesse de venir en aide aux victimes du puissant et dévastateur tremblement de terre qui a frappé le Maroc.

Contrôle douanier : Fouzi Lekjaâ rassure les MRE

Suite aux rumeurs sur un supposé renforcement du contrôle douanier des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaâ a apporté un démenti formel. Ce contrôle n’intervient que dans les transactions...

Ramadan 2023 : le Maroc va envoyer 400 prédicateurs à l’étranger, surtout en Europe

Interpelé sur « l’encadrement religieux des MRE », le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a déclaré que le gouvernement a pris ses dispositions pour que durant le mois de ramadan, cette opération ait finalement lieu après...