Retrouvé mort à Rouen, le corps de Marwane bientôt rapatrié au Maroc

3 décembre 2022 - 10h20 - France - Ecrit par : S.A

Le corps de Marwane, un jeune homme de 25 ans, retrouvé mort dans une malle en plastique à Rouen, sera rapatrié au Maroc, après les obsèques qui ont eu lieu vendredi 2 décembre 2022. De leur côté, les enquêteurs poursuivent les investigations pour élucider cet homicide « volontaire » qui serait commis par un ami de la victime.

Les obsèques de Marwane Souidi se sont déroulées vendredi à la mosquée d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), où vivait la famille de la victime avant d’emménager dans l’Oise, rapporte L’Oise-Hebdo. La suite ? Le corps du jeune homme sera rapatrié au Maroc. Marwane était « quelqu’un de discret, qui n’a pas de conflit avec les gens », décrit un proche, assurant qu’il n’était pas un « délinquant » ni un « bagarreur ».

À lire : Découverte à Rouen du corps de Marwane, un jeune homme disparu en septembre

Depuis l’arrestation du principal suspect, son ami Jérémy Baraquin., 31 ans, les versions diffèrent. Dans une déclaration à la police judiciaire d’Évry, plusieurs témoins ont affirmé que les deux jeunes hommes se seraient connus dans un « milieu festif » et plus précisément des Rave parties, « où les drogues de synthèse circulent lors des soirées ». « Marwane ne fréquentait pas des rave parties, comme on peut l’entendre […] On entend tout et n’importe quoi », a réagi Zakia, la tante de la victime sur le plateau de TPMP. Début novembre, Naïm B. avait pourtant affirmé au Figaro que son grand-frère aimait faire la fête. Les enquêteurs travaillent à faire la lumière sur ce meurtre.

À lire : Tuée en France par son mari, la famille de Bouchra demande son rapatriement (vidéo)

Le 24 novembre, le corps sans vie de Marwane Souidi, 25 ans, vivant à Lagny-le-Sec (Oise), avait été retrouvé dans une malle en plastique entreposée dans une fosse d’ascenseur à Rives-en-Seine près de Rouen (Seine-Maritime), rapportait Le Parisien. La famille du jeune homme avait signalé sa disparition le 21 septembre dernier. Depuis ce jour, il n’avait plus donné signe de vie après avoir passé une soirée chez son ami, Jeremy B. à Arpajon (Essonne).

Sujets associés : Rouen - Homicide - Rapatriement - MRE

Aller plus loin

Drame en mer : le corps de Nawfal rapatrié au Maroc

Le corps du jeune Nawfal, retrouvé sur la rive à Ceuta en début de semaine alors qu’il tentait de rejoindre la ville autonome à la nage depuis le Maroc, a été rapatrié dans le...

Dernier hommage à Marwane, tué à Rouen

Quelque 150 personnes ont marché en silence dimanche dans les rues de Lagny-le-Sec (Oise), pour rendre un dernier hommage à Marwane Souidi, retrouvé mort le 24 novembre près de...

Tuée en France par son mari, la famille de Bouchra demande son rapatriement (vidéo)

Malgré les nombreuses démarches envers les représentations diplomatiques du Maroc en France, la famille de la Marocaine poignardée à mort à Vauvert par son compagnon le 24...

Un officier marocain bloque l’inhumation d’un MRE à M’diq

Un chef de la police marocaine s’est opposé au transfert au Maroc du corps d’un Marocain décédé à Sebta en vue de son inhumation à M’diq. L’homme a été finalement enterré au...

Ces articles devraient vous intéresser :

Bonne nouvelle pour les MRE : augmentation de la franchise (document intégral)

L’accueil des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) s’est peu à peu amélioré ces dernières années, bien que des améliorations supplémentaires soient nécessaires, indique la douane marocaine dans son document dédié à l’opération Marhaba 2023. Voici les...

Prix des billets de bateau pour les MRE : un réduction de 25 % ?

Une augmentation de 28 % du nombre des arrivées des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a été constatée depuis le lancement de l’Opération Marhaba, selon Mohamed Abdeljalil, le ministre du transport et de la logistique, à la Chambre des Conseillers,...

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Opération « Marhaba 2023 » : 538 traversées maritimes hebdomadaires prévues

Le Maroc se prépare déjà pour l’opération « Marhaba 2023 » qui vise à accueillir les membres de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Mohamed Abdeljalil, ministre du Transport et de la logistique, a annoncé cette nouvelle devant la Commission...

Les MRE et la détaxe, ce qu’en dit la Douane

De très nombreux Marocains résidant à l’Etranger effectuent des achats quand ils sont en vacances au Maroc. Ces achats peuvent-ils faire l’objet d’une détaxe, c’est-à-dire donner lieu au remboursement, à ces acheteurs, de la Taxe sur la Valeur ajoutée...

Affluence record de MRE dans les ports espagnols

Plus de 634 606 Marocains d’Europe et 153 934 véhicules ont déjà traversé les cinq ports espagnols retenus pour l’Opération Marhaba 2022, ce qui représente une augmentation de 34,2 % pour les MRE et de 47 % pour les véhicules par rapport à la dernière...

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Transfert des MRE : le Maroc veut maintenir la dynamique

En vue de maintenir le flux des transferts de fonds de la diaspora, Bank Al-Maghrib (BAM), en collaboration avec les pouvoirs publics, a mené des actions pour diversifier les canaux de transmission et réduire les coûts de ces envois.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...