Le rêve d’Abdelmadjid Tebboune, un Maghreb uni ...sans le Maroc

1er avril 2024 - 07h30 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, est revenu samedi, lors d’un talk-show, sur les relations avec le Maroc, la question du Sahara, les tensions avec les Émirats arabes unis et l’initiative d’un cadre de concertation maghrébin.

Abordant l’initiative d’un cadre de concertation des pays d’Afrique du Nord, vue par certains comme une relance de l’Union du Maghreb arabe sans le Maroc, Tebboune a tenu à clarifier que ce projet « n’est destiné contre aucun pays ». « Pour commencer, nous avons entrepris d’organiser des rencontres, sans exclure personne. Nous allons essayer de nous unir et de coordonner sur certains sujets. Il y a un accord pour créer une entité, pas contre un des pays de l’UMA (Union du Maghreb arabe) », a déclaré le président algérien, lors d’une rencontre avec la presse nationale diffusée samedi sur la Télévision algérienne.

« La porte reste ouverte à nos voisins de l’Ouest, ils ont fait d’autres choix sans nous consulter », a souligné le président Tebboune, faisant allusion à la volonté du Maroc de rejoindre la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). « Ils sont libres, mais nous estimons qu’il y a certaines questions qui nous intéressent ensemble, d’autant plus que nos problèmes sont presque les mêmes », a-t-il ajouté. Au sujet de la « marocanité » du Sahara, reconnue par certains pays arabes, le président algérien s’est abstenu de tout commentaire.

À lire : Sahara : l’Algérie cherche à mener la vie dure au Maroc

La question sahraouie est une « cause juste », c’est une « question de décolonisation » et « elle va trouver sa solution », a soutenu Tebboune, assurant que cette position « n’est pas destinée contre nos frères marocains ». « Si on opte pour la voie de la raison au lieu de la menace et de la force, on arrivera à une solution ».

Concernant ses relations avec les Émirats arabes unis, Abdelmadjid Tebboune a rappelé que l’Algérie « n’a jamais versé dans la violence verbale envers eux. Nous les considérons toujours comme des frères, nous prions Dieu de les ramener sur le droit chemin d’autant plus que nous sommes au mois de Ramadan… Leurs agissements ne sont pas logiques », a indiqué le président algérien, martelant que l’Algérie « ne plie jamais », que sa parole est « respectée ». L’Algérie souhaite « la cohabitation pacifique avec toutes les nations », mais « sa patience a des limites », a-t-il prévenu.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Sahara Marocain - Algérie - Diplomatie

Aller plus loin

Abdelmadjid Tebboune : le faux espoir d’une réconciliation entre le Maroc et l’Algérie ?

Les récentes déclarations du président algérien Abdelmadjid Tebboune sur le Sahara et l’union du Maghreb, apportent un certain espoir aux Marocains et Algériens – surtout ceux...

Sahara : l’Algérie cherche à mener la vie dure au Maroc

L’Algérie, protectrice du Polisario, cherche le soutien du Mozambique pour contrer le Maroc sur la question du Sahara à l’ONU. Ces deux pays siègent au Conseil de sécurité de...

L’Algérie pas près d’abandonner la question du Sahara

L’Algérie, protectrice du Polisario, n’est pas en passe d’abandonner la question du Sahara occidental. Au contraire, elle y tient encore.

Maghreb sans le Maroc : la Libye rejette le projet de l’Algérie

La création d’une Union du Maghreb sans le Maroc, un projet initié par l’Algérie en remplacement de l’Union du Maghreb arabe (UMA) en souffrance depuis des années, est loin de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Marathon des sables : le Marocain Rachid El Morabity vise un 10ᵉ titre

Le Marocain Rachid El Morabity, 9 fois vainqueur du Marathon des sables, l’un des plus difficiles au monde, vise une dixième victoire de cette course qui démarre ce dimanche.

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Élections en Espagne : la droite remettra-t-elle en cause la marocanité du Sahara ?

Au lendemain de la débâcle électorale de son parti, Pedro Sanchez, le président du gouvernement espagnol, vient d’annoncer la tenue d’élections anticipées pour le 23 juillet. Ces élections pourraient voir l’arrivée du Parti populaire (PP) et la remise...

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...