RIU va rouvrir deux hôtels au Maroc

2 février 2022 - 20h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

La chaîne hôtelière RIU va rouvrir deux de ses unités au Maroc. Le RIU Tikida Palmeraie, à Marrakech, va reprendre ses activités ce vendredi, et le RIU Palace Agadir, le 7 février prochain.

RIU a décidé de rouvrir ces hôtels après l’annonce du gouvernement marocain de reprendre les vols internationaux de et vers le Maroc à partir du 7 février.

À lire : RIU mise à nouveau sur le Maroc

La société hôtelière espagnole poursuivra la réouverture de ses hôtels au Maroc en fonction du rythme de la reprise des activités et de l’augmentation des flux touristiques, principalement en provenance du Royaume-Uni, ont indiqué des responsables de RIU à EFE.

À lire : L’Espagnol RIU lance 3 nouveaux hôtels au Maroc

RIU et le groupe Tikida possèdent six hôtels au Maroc, dont trois à Agadir, deux à Marrakech et un à Taghazout.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Marrakech - Agadir - Tourisme - Hôtellerie

Aller plus loin

Hôtel Riu Tikida Beach

Hôtel **** de luxe, Golf du Soleil 36 trous à 7 km de l’hôtel, centre de thalassothérapie d’agadir intégré à l’hôtel.

RIU mise à nouveau sur le Maroc

Le géant hôtelier RIU Hotels & Resorts prévoit l’ouverture de quatre nouveaux établissements au Maroc avant fin 2011.

RIU rouvre ses six hôtels au Maroc

Après la réouverture du RIU Tikida Palmeraie à Marrakech, le 4 février, et du RIU Palace Tikida Agadir le 7 février, la chaîne hôtelière RIU a décidé de rouvrir ses quatre...

L’Espagnol RIU lance 3 nouveaux hôtels au Maroc

Troisième opérateur hôtelier en Espagne, la chaîne hôtelière espagnole "RIU Hotels & Resorts" annonce l’ouverture de trois nouveaux hôtels au Maroc pour l’année prochaine.

Ces articles devraient vous intéresser :

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Le Maroc renforce le contrôle des locations Airbnb

En collaboration avec les ministères du Tourisme et de l’Intérieur, les services de contrôle de l’Office des changes mènent un vaste audit des transferts internationaux pour la location de résidences touristiques via la plateforme Airbnb.

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

Maroc : de "paradis gay" à destination à risque pour les LGBTQ+ ?

Le Maroc est passé de « pays gay-friendly » à destination touristique moins sûre pour les lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres. Il y existe toutefois une sorte de tolérance.

Le Mondialito : un boost économique pour le Maroc

Du 1ᵉʳ au 11 février prochain, le Maroc abritera la 13ᵉ édition du Mondial des clubs. Au-delà de l’aspect sportif, il y aura les retombées économiques, notamment pour le secteur du tourisme.

Les touristes peuvent-ils entrer au Maroc avec un drone ?

Les touristes nationaux mais surtout étrangers développent de plus en plus une passion pour l’utilisation des drones. Que dit la loi marocaine sur cet appareil ?

Le tourisme marocain bat des records

L’année 2023 a vu repartir à la hausse la fréquentation touristique au Maroc. Une embellie pour le tourisme marocain après les trois années noires qu’elle a connues à cause de la pandémie de Covid-19.

Tourisme au Maroc : lancement de la campagne « We dream big »

Profitant de l’intérêt du monde entier pour le Maroc grâce aux exploits réalisés par les Lions de l’Atlas, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) lance une campagne qui a pour but de donner encore plus de visibilité au royaume.

Maroc : les revenus d’Airbnb traqués

L’Office des changes vient de lancer une vaste opération d’audit visant les transferts financiers internationaux entre propriétaires et bénéficiaires des locations de biens immobiliers via Airbnb.

Le journal en anglais à la télévision marocaine

Le Maroc manifeste un intérêt grandissant pour l’anglais. Il entend diffuser des informations dans cette langue qui est la plus parlée dans le monde, avec un total de plus de 1,4 milliard de locuteurs, afin d’attirer davantage les touristes anglophones.