CAN 2024 : les Lions de l’Atlas prêts à rugir, mais ce sera difficile

11 janvier 2024 - 09h00 - Sport - Ecrit par : S.A

À quelques jours du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en Côte d’Ivoire, le capitaine des Lions de l’Atlas Romain Saïss affiche une certaine sérénité. Il estime que le Maroc - demi-finaliste de la coupe du monde Qatar 2022 – doit maintenir le cap.

« Lorsque vous atteignez un niveau vraiment élevé, nous savons que nous devons maintenir le cap. […] Bien sûr, quelque chose a changé [en termes d’attentes]. Il sera évidemment difficile d’atteindre les demi-finales de chaque compétition, mais nous devons maintenir ce niveau et aider le football marocain à continuer de croître », a déclaré Saiss à BBC Afrique. Le Maroc est devenu le premier pays africain à atteindre pour la première fois le dernier carré d’un Mondial, et ce, après avoir battu des grandes nations de football comme l’Espagne, le Portugal au Qatar.

À lire : Du Qatar à la Côte d’Ivoire : Le Maroc vise le titre à la CAN

Classés dans le groupe F, les Lions de l’Atlas entreront en scène le mercredi 17 janvier. Ils défieront la Tanzanie au stade Laurent Pokou de San Pedro, avant de disputer une nouvelle rencontre contre la République Démocratique du Congo le dimanche 21 janvier, toujours au même stade et enfin la Zambie, vainqueur en 2012, le mercredi 24 janvier. Selon Saïss, le Maroc n’est pas le favori. « De mon point de vue, nous ne sommes pas les favoris. Je comprends pourquoi les gens disent cela, mais aucun d’entre nous [joueurs] n’est né la dernière fois que le Maroc a remporté le tournoi et notre entraîneur jouait lorsque nous avons atteint la finale pour la dernière fois », a-t-il commenté.

À lire : CAN 2024 : un ancien joueur algérien donne le Maroc favori

Depuis 1976, le Maroc cherche désespérément une deuxième étoile. Et, le capitaine des Lions de l’Atlas compte sur l’engagement de ses coéquipiers pour aller loin dans la prochaine CAN. « Nous savons que tout le monde nous attend et veut nous battre, mais nous pouvons réaliser quelque chose de grand, fait-il observer. Peu importe l’adversaire, il est important pour nous d’être concentrés à chaque match et de ne pas penser au prochain tour ». Il ajoutera : « Nous devons être prêts à souffrir parce que ça va être dur. Lors de la Coupe du Monde, nous sommes allés loin parce que tout le monde a sacrifié son corps pour atteindre les demi-finales. »

À lire : Romain Saiss pourrait manquer la Coupe d’Afrique

Il reconnaît toutefois que le tournoi sera difficile. « Je pense que la Côte d’Ivoire aura de la pression parce qu’elle joue à domicile. Il y a aussi beaucoup d’équipes dangereuses avec une grande expérience, comme le Sénégal, le Cameroun, l’Algérie et l’Égypte. Vous pouvez voir maintenant en Afrique que chaque match est difficile, tout peut arriver. Ce sera une compétition difficile et nous devons être prêts mentalement pour aller le plus loin possible. Je pense que ce sera l’un des [tournois] les plus difficiles de l’histoire. »

À lire : CAN 2023 : Romain Saïss vise le trophée (vidéo)

Romain Saïss compte par ailleurs sur Walid Regragui, le sélectionneur national, et ne tarit pas d’éloges à son égard. « Il n’est pas seulement amical avec les dirigeants de l’équipe. Du plus jeune au plus âgé, il est proche d’eux tous. Il est comme un grand frère ou un oncle et il vous accorde beaucoup de confiance. Il est vraiment honnête avec les joueurs et je pense que c’est vraiment difficile à trouver dans le football ». Et de poursuivre : «  Il trouve toujours les mots justes pour motiver l’équipe et cela crée quelque chose de vraiment important entre les joueurs et le staff. Vous savez, tout le monde suit le même chemin, travaille dur. Nous sommes heureux de nous battre sur le terrain. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Coupe du Monde 2022 au Qatar - Coupe d’Afrique des Nations (CAN) - Lions de l’Atlas - Romain Saïss

Aller plus loin

CAN 2023 : Romain Saïss vise le trophée (vidéo)

Finir 4ᵉ au mondial est une forme de pression sur les épaules des Lions de l’Atlas qui ont l’obligation de briller lors de la prochaine coupe d’Afrique des nations. C’est ce que...

CAN 2024 : un international algérien place le Maroc parmi les favoris

L’international algérien Mohamed Amoura a récemment partagé son analyse sur les favoris de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui commence ce samedi 13 janvier en...

Match Maroc-RD Congo : les craintes de Walid Regragui

Après une victoire écrasante face à la Tanzanie (3-0) mercredi lors de la première journée de la coupe d’Afrique en Côte d’Ivoire, l’équipe marocaine se prépare pour son...

Mondial 2022 : Romain Saiss livre les clés de la réussite du Maroc

Plus de deux semaines après la fin du Mondial 2022, le défenseur des Lions de l’Atlas, Romain Saiss, est revenu sur l’exploit retentissant du Maroc, dévoilant le secret de son...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc bat l’Espagne, Yassine Bounou héroïque

Historique. Le Maroc s’est qualifié ce soir en quarts de finale de la coupe du monde en venant à bout de l’Espagne à l’issue de l’épreuve des tirs au but.

Walid Regragui s’envole en Espagne pour convaincre Brahim Diaz

Walid Regragui, sélectionneur de l’équipe du Maroc, compte toujours convaincre le milieu offensif Brahim Diaz, qui enchaîne les bonnes performances avec le Real Madrid, à rejoindre la tanière des Lions de l’Atlas.

Les secrets du succès du Maroc au mondial Qatar 2022 révélés par la BBC

L’exploit du Maroc au mondial Qatar 2022 continue d’intriguer. Une équipe de l’émission « Sportsworld » de la BBC est venue à rabat enquêter sur ce qui a permis au royaume de devenir la 4ème nation de football au niveau au mondial.

Aston Villa s’intéresse à Yassine Bounou

Après avoir été impressionné par ses performances à la coupe du monde Qatar 2022, Aston Villa manifeste son intérêt pour faire signer le gardien de but marocain Yassine Bounou.

Achraf Hakimi plus rapide que Kylian Mbappé

L’international marocain Achraf Hakimi est cité parmi les 10 joueurs les plus rapides du Mondial 2022. Le Lion de l’Atlas a même dépassé au classement son ami et coéquipier au Paris SG, Kylian Mbappé.

Le Qatar empêche des vols de Royal Air Maroc à atterrir à Doha

Suite à des « restrictions imposées par les autorités qataries », la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annulé tous ses vols prévus ce mercredi vers le Qatar.

West Ham : Nayef Aguerd encore blessé

Alors qu’il venait de faire son retour sur le terrain après plusieurs semaines d’absence pour blessure, Nayef Aguerd s’est à nouveau blessé samedi lors du match qui opposait West Ham à Chelsea.

Badr Benoun « sauvé » par Walid Regragui

La liste des joueurs convoqués par Walid Regragui comportait des surprises comme Badr Benoun, l’international marocain qui évolue au sein du Qatar SC. Pour le Lion de l’Atlas, avoir été convoqué lui a « redonné de l’espoir ».

Tottenham en pole position pour signer Sofyan Amrabat

Sofyan Amrabat, un des grands artisans du parcours de l’équipe du Maroc à la coupe du monde Qatar 2022, est dans le viseur de Tottenham. Ce dernier est en pole position pour le signer lors du mercato de janvier 2023.

Lions de l’Atlas : Hamdallah veut-il déjà s’opposer à Walid Regragui ?

L’international marocain Abderrazak Hamdallah fait partie des joueurs absents de la liste de Walid Regragui pour manque de performance et de compétition. Mais en réponse aux arguments avancés par le coach, le joueur s’est défendu avec un doublé face au...