Royal Air Maroc - APML : à quand la sortie de crise ?

16 avril 2021 - 10h20 - Maroc - Ecrit par : J.K

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le conflit entre la compagnie Royal Air Maroc et ses pilotes perdure. Alors que les deux parties sont à couteaux tirés, la crise sanitaire est venue tout bouleverser, repoussant la sortie de crise.

La situation entre l’Association marocaine des pilotes de lignes (AMPL) et son employeur ne présage pas d’une fin de crise prochaine. « Nous avons été victimes d’un nettoyage social et d’un ciblage dû notamment à l’accumulation de conflits avec notre employeur depuis cinq ans », a déclaré un membre de l’AMPL, ajoutant le manque de sécurité au sein de la compagnie qui a coûté la vie à un pilote de 27 ans en 2017.

L’AMPL reproche également à RAM, d’exploiter la masse salariale des pilotes de ligne comme l’un des motifs qui font chuter son bilan économique, puisqu’il est possible que ce soit « un problème de gouvernance avec des charges de fonctionnement exorbitantes », a-t-elle ajouté. « Nous avons proposé à la RAM une économie de 400 millions de dirhams (plus de 37 millions d’euros) avec une réduction de salaire des 500 membres de l’AMPL sur trois ans, mais celle-ci a refusé, préférant licencier 65 pilotes pour 250 millions de dirhams. Une trentaine de procès sont en cours pour licenciement abusif », a précisé un membre de l’AMPL.

Par la suite, la compagnie a traversé en 2018 une grave crise d’une ampleur jamais connue depuis sa création. Ainsi, la RAM a été accusée « des grèves » de ses pilotes ayant conduit à l’annulation de 260 vols en près de six mois avec une perte de près de 450 millions de dirhams. Sans oublier l’augmentation des salaires des 280 commandants de bord et 260 pilotes de lignes ayant coûté 85 millions de dirhams à la compagnie.

Autant de griefs que n’a pas admis RAM qui a saisi la justice. Le 25 novembre 2020, fait savoir Jeune Afrique, le tribunal de première instance de Casablanca avait décidé de la dissolution de l’AMPL, au motif qu’elle n’a pas qualité pour défendre les salariés ou mener des négociations en leur faveur.

Toutefois, en dépit de tous ces conflits, RAM a réussi à obtenir en mars 2019, une paix sociale avec ses pilotes de lignes. Ainsi, la compagnie a transporté 7,3 millions de passagers, à bord de 57 avions pour 99 destinations. Mais en 2020, la crise sanitaire a fait tout basculer.

Sujets associés : Royal Air Maroc (RAM) - Transport aérien - Droits et Justice

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Grosses pertes pour Royal Air Maroc

Les compagnies aériennes africaines ont perdu plus de 8 milliards de dollars en raison de la pandémie du covid-19. Royal Air Maroc, également affectée par cette crise, traîne une...

Royal air Maroc au bord de la faillite ?

Royal air Maroc souffre énormément de l’immobilisation de ses avions, depuis que le gouvernement marocain a décidé de suspendre toute liaison aérienne avec...

Royal Air Maroc fait face à une nouvelle plainte

S’il est vrai qu’avec la pandémie mondiale du coronavirus, l’industrie touristique au niveau mondial a pris un coup, les clients de Royal Air Maroc, à l’instar de ceux d’autres...

Royal Air Maroc : les pilotes veulent se faire entendre

Une délégation de l’Association marocaine des pilotes de lignes a été invitée mercredi dernier par le Secrétaire général du Parti de l’Authenticité et de la modernité, Abdellatif...

Nous vous recommandons

Royal Air Maroc (RAM)

Royal Air Maroc prévient ses voyageurs aux Etats-Unis

Les États-Unis ont mis à jour les conditions d’entrée sur leur territoire. Elle date du 10 novembre et tient compte de la situation épidémiologique dans le monde.

De nouveaux vols entre les villes du nord du Maroc

Dans le cadre du renforcement de la connectivité aérienne interne, le conseil régional du Nord a obtenu des compagnies aériennes, la reprise imminente de plusieurs lignes, pour booster le tourisme en berne dans la...

Vers le report du lancement des liaisons aériennes entre le Maroc et Israël

Le lancement des liaisons aériennes entre les aéroports Mohammed V et Ben Gourion annoncé par Nadia Fettah, ministre marocaine du Transport aérien, pour février ou mars pourrait être reporté.

Royal Air Maroc : plus de précisions sur le licenciement massif

Les grandes résolutions du Comité d’entreprise de Royal air Maroc (RAM), tenu jeudi 2 juillet, sous la présidence du PDG, Abdelhamid Addou, sont désormais connues. Face à la crise, la compagnie aérienne a opté pour un licenciement massif de son personnel PNT...

151 Marocains rapatriés de la Mauritanie acceuillis à l’aéroport de Dakhla

L’opération de rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger se poursuit. 151 d’entre eux, dont des bébés et des enfants, sont de retour au pays en provenance de la Mauritanie à bord d’un avion de Royal Air Maroc...

Transport aérien

Air France lance le vol Paris-Tanger

Air France lance dès cet été une nouvelle liaison aérienne reliant les aéroports de Paris-Charles de Gaulle et de Tanger-Ibn Battouta. La compagnie aérienne française veut ainsi renforcer sa présence au royaume, a annoncé mardi, l’Office National Marocain du...

Aéroports marocains : 15 millions de passagers attendus en 2022

Environ 15 millions de voyageurs vont fouler le sol marocain en 2022, selon les prévisions communiquées par l’Office National Des Aéroports (ONDA). Ceci grâce à un début de relance du secteur aérien, impulsée par les...

Fermeture des frontières de l’Espagne avec le Maroc : les précisions de la diplomatie espagnole

La diplomatie espagnole a aussitôt réagi au sujet de la fermeture annoncée de son espace aérien au Maroc. Elle assure qu’il ne s’agit pas d’une décision unilatérale mais plutôt d’une mise à jour de l’Union européenne basée sur le principe de la...

Wizz Air inaugure son vol direct entre Londres et Agadir

La compagnie aérienne hongroise Wizz Air a procédé, cette semaine, à l’inauguration de son premier vol direct entre Londres et Agadir. Les premiers passagers ont été accueillis par une troupe folklorique de la...

Royal Air Maroc - APML : à quand la sortie de crise ?

Le conflit entre la compagnie Royal Air Maroc et ses pilotes perdure. Alors que les deux parties sont à couteaux tirés, la crise sanitaire est venue tout bouleverser, repoussant la sortie de crise.

Droits et Justice

Deux frères marocains, trafiquants de drogue, condamnés en Espagne

Le tribunal de Cadix a condamné deux frères marocains, trafiquants de drogue, à huit ans de prison pour avoir enlevé et torturé pendant des mois leur partenaire d’affaire.

Belgique : un MRE, chasseur de djinns, devant la justice

Mohamed, un Marocain résidant en Belgique, « thérapeute traditionnel » fait face à la justice après avoir été accusé d’avoir violé des femmes lors des séances de désenvoûtement. Il clame son innocence et se dit victime d’une coalition de trois...

Affaire Ghali : l’ex-ministre Arancha Laya convoquée par le juge

L’enquête sur l’entrée de Brahim Ghali en Espagne en avril dernier semble se diriger vers la responsabilité directe de l’ex-ministre des Affaires étrangères espagnole, Arancha Gonzalez Laya. Elle vient d’être convoquée par le juge en charge du...

L’imam de la Mosquée de Beauvais porte plainte pour dénonciation calomnieuse

Visé par la préfecture pour incitation à l’extrémisme et au terrorisme, entrainant la fermeture de la grande mosquée de Beauvais, l’imam Islem Eddy Lecocq, a décidé de contre-attaquer, annonçant qu’il va déposer plainte pour dénonciation...

Maroc : la justice enquête sur un foyer d’épidémie du coronavirus

Les causes et les circonstances de la propagation du covid-19 au sein de trois unités de conditionnement de fruits rouges à Lalla Mimouna, province de Kénitra, et qui a occasionné un foyer épidémiologique ne sont pas encore éludées. Au terme de l’enquête...