Royal Air Maroc annonce une mauvaise nouvelle

12 mars 2022 - 18h20 - Ecrit par : S.A

Une éventuelle persistance de l’augmentation du prix du baril de pétrole — hausse provoquée par la guerre russo-ukrainienne — pourrait pousser Royal Air Maroc (RAM) à augmenter le prix de ses billets. C’est du moins ce qu’affirme Ilham Kazzini, directrice du pôle commercial de la compagnie.

« Comme toutes les compagnies aériennes, c’est un sujet qui nous préoccupe, et que nous suivons avec attention. Ces derniers jours, l’augmentation du prix du baril a été forte et rapide. Ça n’est pas une situation normale, nous espérons que le marché va se corriger de lui-même. Et que ce sujet ne va pas devenir le grain de sable qui vient enrayer la reprise. […] Si malheureusement la situation perdure, nous devrons sans doute augmenter les prix. Pour le moment, ça n’est pas le cas, car l’envie de voyage est si forte qu’elle nous permet de compenser cette flambée des prix. C’est ce qui nous fait rester optimistes », a déclaré Ilham Kazzini dans une interview accordée à L’Écho touristique. Admettant que l’aérien n’a jamais été un long fleuve tranquille, elle assure que la compagnie aérienne marocaine se prépare à pouvoir anticiper toute sorte de crise.

À lire : Royal Air Maroc va-t-elle augmenter les prix de ses billets ?

La réouverture de l’espace aérien marocain profite à Royal Air Maroc (RAM). « Nous sommes très satisfaits, car les marchés ont répondu de manière forte, se réjouit la directrice du pôle commercial de la compagnie. Évidemment, tous n’ont pas réagi aussi vivement, mais le marché français, lui, a répondu très positivement. Depuis la réouverture, nous avons presque retrouvé les niveaux de réservations que nous constations à la même période en 2019. La reprise dépasse nos espérances. Nous pensions qu’après une si longue absence, le marché aurait adopté d’autres réflexes ».

À lire : Des changements à prévoir pour Royal Air Maroc

Les réservations de dernière minute ne cessent de se multiplier. « Ce qui est vraiment marquant, note la responsable, c’est la place toujours forte des réservations de dernière minute. Nos clients achètent, en moyenne, à 10 jours du départ. C’est encore un délai très court. Nous constatons cependant qu’il a tendance à s’allonger. Nos taux de réservations pour les vacances de Pâques ou le mois de juin, par exemple, progressent à vue d’œil. » Selon elle, cela montre que le marché se projette, de nouveau, à plusieurs mois. De quoi dissiper les craintes liées à la situation sanitaire et aux éventuelles fermetures de frontières. « Nous avons la sensation que, dans l’esprit des clients, la page est en train de se tourner », est-elle persuadée.

Tags : Royal Air Maroc (RAM) - Prix - Russie - Ukraine

Aller plus loin

Royal Air Maroc lance la ligne Marrakech-Gatwick

La compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) lancera, dès le 7 mars, une nouvelle liaison aérienne entre Marrakech et Gatwick. Cette liaison fait partie des 50 nouvelles lignes...

Royal Air Maroc suspend tous ses vols vers la Russie

La compagnie aérienne marocaine Royal Air Maroc (RAM) a décidé de suspendre tous les vols à destination et en provenance de la Russie. À l’origine de cette suspension, des problèmes...

Royal Air Maroc annonce un changement

Suite au retour du Maroc à l’heure GMT à l’occasion du mois de Ramadan, la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) informe ses clients d’un changement d’horaire de...

Nouvel accord commercial pour Royal Air Maroc

Italia Trasporto Aereo (ITA Airways) a annoncé avoir conclu un accord commercial de partage de code avec Royal Air Maroc.

Nous vous recommandons

Une fausse photo du sauvetage de Rayan devenue virale sur les réseaux sociaux

Une image publiée le 5 février et devenue virale sur les réseaux sociaux, montre le sauvetage d’un garçon, avec une légende indiquant que Rayan, le garçon de 5 ans tombé le 1er février dans un puits et décédé samedi, en a été sorti vivant. En réalité, il...

Le corps d’un Marocain mutilé découvert dans un sac poubelle près de Metz

Le corps sans vie d’un Marocain, « partiellement mutilé », a été retrouvé dans un sac-poubelle à Argancy, près de Metz (Moselle), le 13 décembre 2021. L’autopsie a révélé un décès par mort violente.

Air Nostrum lance de nouvelles liaisons vers le Maroc

Air Nostrum annonce le lancement de nouvelles liaisons vers le Maroc. La compagnie aérienne du groupe Iberia assurera des vols de Malaga à Casablanca, Tétouan, Tanger et Nador à partir du 1ᵉʳ juin et ce jusqu’au 29...

Vague de chaleur dans plusieurs provinces marocaines (+48 degrés)

Plusieurs régions marocaines vont connaître une vague de chaleur de mercredi 21 à samedi 24 juillet 2021, alerte la Direction générale de la météorologie (DMN).

Marine El Himer, officiellement Marocaine

Marine El Himer, jeune star française de télé-réalité, vient d’obtenir la nationalité marocaine. Elle a annoncé la nouvelle à ses fans sur Instagram en publiant une photo d’elle avec le fameux récépissé de...

Brahim Ghali : des révélations sur son départ d’Espagne

On en sait un peu plus sur les circonstances du départ d’Espagne du leader du Polisario. Brahim Ghali avait été admis à l’hôpital San Pedro de Logroño, sous fausse identité en avril dernier après avoir contracté le Covid-19 et était retourné en Algérie dans...

La France bloque la délivrance du titre de séjour à un Marocain

Houssam Boukhari, 29 ans, étudiant marocain résidant à Pont-à-Mousson, attend depuis deux mois le renouvellement de son titre de séjour « salarié ».

Dr. El Hassan Tazi en prison

Le célèbre médecin plasticien El Hassan Tazi a réagi à son implication présumée dans une affaire « d’escroquerie et de faux et usage de faux en lien avec des factures de soins médicaux ». Il est actuellement placé en détention à la prison d’Oukacha de...

Le dirham en hausse face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,34 % face à l’euro et est restée quasi stable vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 02 et 08 décembre 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

L’Espagne prolonge la fermeture de la frontière de Melilla

Le Journal officiel de l’État (BOE) a publié mardi l’ordonnance INT/910/2021, qui prolonge la fermeture de la frontière entre l’Espagne et le Maroc à Melilla jusqu’au 30 septembre au moins.