Les touristes recommencent à réserver les hôtels à Marrakech

31 janvier 2022 - 13h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Quelques jours après l’annonce de la réouverture de l’espace aérien marocain resté fermé depuis le 29 novembre dernier, les professionnels du tourisme se mobilisent pour la reprise de leurs activités.

Jeudi, le gouvernement marocain a annoncé la réouverture de l’espace aérien resté fermé depuis le 29 novembre 2021 aux vols au départ et à destination du Maroc à partir du 7 février prochain. « Cette décision intervient conformément aux dispositions juridiques relatives à la gestion de l’état d’urgence sanitaire et suite aux recommandations de la commission scientifique et technique et prenant en considération l’évolution de la situation épidémiologique dans le royaume », a-t-il indiqué dans un communiqué. De quoi réjouir les professionnels du tourisme.

À lire : La reprise du tourisme dépend des conditions d’accès au Maroc

« Nous sommes très contents d’avoir une date de réouverture et une perspective de pouvoir accueillir de nouveau nos clients et, au-delà, de savoir que toute la filière du tourisme à Marrakech mais aussi au Maroc va pouvoir reprendre son activité. C’était une nécessité au vu des difficultés extrêmes auxquelles elle était confrontée. Nous attendons cependant de connaître les conditions d’accès encore en suspens, en espérant que l’aérien va pouvoir se réorganiser très rapidement », a déclaré Caroline Bauchet-Bouhlal, directrice générale adjointe d’Es Saadi Marrakech Resort, l’un des grands établissements de la ville ocre dans une interview accordée au journal Le Figaro.

Cet établissement s’active déjà pour la reprise de ses activités. « Nous allons rouvrir le Palace et ses restaurants dès le 10 février, annonce la responsable. Nous avons fait l’effort de maintenir l’ensemble des équipes (600 employés pour tout le resort) ce qui nous permet cette agilité. Mais nous espérons aussi que l’ouverture des frontières sera maintenue tout au long de 2022 comme c’est le cas dans d’autres pays. Il faut que toute la chaîne touristique puisse travailler, se repositionner et restaurer la confiance avec les opérateurs ».

À lire : Maroc : les professionnels du tourisme demandent de l’aide à l’État pour la reprise

D’ores et déjà, Es Saadi Marrakech Resort reçoit les appels de ses clients. « Comme nous sommes dans l’esprit d’une ‘maison de famille’, nos clients habitués nous ont contactés dès vendredi matin (28 janvier), car ils attendaient avec impatience la réouverture. Nous aurons des retours sur les demandes dans les jours qui viennent. Pour février, les voyageurs se sont sans doute déjà organisés ». L’établissement mise sur Pâques. « À 3 heures des capitales européennes, le printemps est une très belle saison, et nous nous mobilisons pour offrir une parenthèse enchantée à nos clients dans le respect des protocoles. Nous avons pris les devants et été l’un des tout premiers hôtels marocains certifiés en termes de protection contre le Covid-19 par Cristal International Standards et le protocole est appliqué dans l’ensemble du resort ».

Sujets associés : Marrakech - Tourisme

Aller plus loin

Tourisme : les professionnels marocains alertent sur leur situation catastrophique

Le secteur touristique s’est effondré en raison des effets de la persistance de la crise sanitaire. Mais certains professionnels ont également remis en cause la gestion faite...

Maroc : les professionnels du tourisme demandent de l’aide à l’État pour la reprise

Les professionnels du tourisme se félicitent de la décision du gouvernement marocain relative à la réouverture de l’espace aérien à partir du 7 février et demandent par la même...

Tourisme : la crise sanitaire plonge Essaouira dans le désarroi

À l’instar de nombreuses villes touristiques marocaines, Essaouira souffre des effets de la crise sanitaire. Des hôtels et restaurants on fait faillite, plongeant les...

La reprise du tourisme dépend des conditions d’accès au Maroc

Hamid Bentahar, président de la Confédération nationale du tourisme (CNT) se félicite de l’annonce de la réouverture de l’espace aérien marocain. Il estime que la reprise du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc veut profiter des exploits des Lions de l’Atlas pour booster son tourisme

Les Lions de l’Atlas ont terminé à la quatrième place de la Coupe du monde 2022. Un exploit historique et exceptionnel dont veut profiter le Maroc pour revigorer son tourisme, puissant levier de développement.

Le tourisme marocain retrouve son dynamisme en 2023 avec l’arrivée de 2,9 millions de visiteurs

Le tourisme marocain a enregistré un bond spectaculaire avec l’arrivée de 2,9 millions de touristes aux postes frontières durant le premier trimestre de l’année 2023, soit une progression de 17 % par rapport à la même période de l’année 2019.

« J’ai visité le Maroc - voici pourquoi je n’y retournerai jamais »

Sur la toile, des tiktokeurs et Youtubeurs – dont des Américains – déconseillent à leurs followers de se rendre au Maroc et en évoquent les raisons. Ils disent ne plus avoir l’intention de retourner dans le royaume.

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Maroc : un semestre record pour le tourisme et les transferts des MRE

La trajectoire ascendante entamée par le tourisme marocain depuis janvier se poursuit à fin juin. En témoignent les recettes enregistrées. Il en est de même pour les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Le Maroc compte doubler ses arrivées touristiques d’ici 2030

Dans un contexte de reprise du secteur touristique, le Maroc a revu ses ambitions à la hausse, ambitionnant de doubler le nombre d’arrivées à l’horizon 2030.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Plus d’un million de téléspectateurs pour « Échappées belles » sur le Maroc

Samedi soir, l’émission « Échappées belles » qui invitait les téléspectateurs à aller à la découverte de certains villages marocains inconnus des touristes, a rassemblé plus d’un million de personnes.

Le nouveau régime des dotations touristiques porte préjudice aux Marocains voyageant à l’étranger

Alors que l’Office des Changes assure avoir entrepris une réforme pour simplifier le régime des dotations touristiques pour tous les intervenants, y compris les banques, il a été constaté que le nouveau régime porte préjudice à de nombreux Marocains...

Maroc : voici les plages qu’il faut éviter cette année

Alors que les 24 plages propres (Pavillon bleu) au Maroc ont été révélées cette semaine, le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable vient de publier la liste des plages où il n’est pas recommandé de se baigner cette année.