Recherche

Le Royaume-Uni met en garde ses ressortissants se rendant dans le nord du Maroc

2 juin 2017 - 15h00 - Monde

Première réaction internationale suite aux manifestations dans le nord du Maroc. Le Royaume-Uni vient de mettre en garde ses ressortissants se rendant dans la région d’Al Hoceima.

Sur son site web, le ministère des Affaires étrangères informe ses ressortissants qu’une « série de manifestations a eu lieu depuis octobre 2016 dans le nord du Maroc, surtout dans les villes d’Al Hoceima et dans ses environs, mais aussi à Tanger et Nador. Depuis le 30 mai 2017, elles ont lieu tous les jours, certaines sont planifiées à l’avance avec une forte présence policière ».

Et de rappeler « qu’il y a eu quelques violences limitées lors de ces manifestations devenues presque quotidiennes. Plusieurs sit-in sont prévus et un grand dispositif sécuritaire est déployé sur place ».

Le gouvernement britannique ne rehausse pas pour autant le niveau de risque du royaume mais appelle ses ressortissants à être plus vigilants car « des attaques terroristes peuvent très bien avoir lieu au Maroc ».

Chaque année, plus de 600.000 britanniques visitent le royaume, la plupart d’entre eux se rendent dans les villes très touristiques de Marrakech et d’Agadir.

Au vendredi 2 juin, seul le Royaume Uni s’est prononcé sur les manifestations que connaît le nord du Maroc depuis plusieurs mois.

Un avis ? un commentaire?

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact