Ryanair : les habitants du Rif se sentent abandonnés

7 avril 2024 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Les habitants d’Al Hoceima et de Nador ont exprimé leur colère de ne pas voir les deux villes être desservies par la low-cost irlandaise Ryanair, autorisée à effectuer des vols intérieurs dans le royaume.

Les habitants d’Al Hoceima et de Nador dénoncent l’exclusion des deux provinces du Nord dans les vols domestiques lancés récemment par la compagnie aérienne au Maroc. La low-cost irlandaise assure 11 liaisons domestiques entre neuf aéroports dans les différentes régions du royaume, rappelle-t-on.

À lire : Ryanair : le Maroc à prix cassés

Al Hoceima et Nador disposent d’aéroports aux normes capables de recevoir des vols de Ryanair et les habitants ont également besoin de vols intérieurs à bas prix, assurent des acteurs de la société civile des deux villes qui crient à une injustice de la part de la compagnie aérienne.

À lire : Maroc : à peine arrivé, Ryanair fait déjà polémique

Tenant à profiter de cette opportunité, les habitants d’Al Hoceima et de Nador ont appelé les députés et les autorités locales à plaider pour la prise en compte des deux villes dans les vols intérieurs de la low-cost irlandaise.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Nador - Al Hoceima - Ryanair - Aéroport Al Hoceima Al Charif Al Idrissi - Aéroport de Nador-Al Aroui

Aller plus loin

Ryanair abandonne plusieurs vols vers le Maroc

L’augmentation des coûts à Bordeaux contraint la low cost irlandaise Ryanair à fermer sa base. Une décision qui affecte les vols entre la ville et le Maroc.

Le Maroc pose un ultimatum à Ryanair

Le ministère du Transport et de la Logistique a fait une piqûre de rappel à la low cost irlandaise Ryanair sur ses engagements. Depuis le 31 mars, la compagnie opère des vols...

Ryanair : le Maroc à prix cassés

La low cost irlandaise Ryanair a officiellement lancé ses vols domestiques au Maroc, avec des prix très attractifs. Troisième compagnie aérienne à opérer des vols dans le...

Maroc : Ryanair sous le feu des critiques

L’obligation faite par Ryanair aux voyageurs marocains de payer les billets des vols domestiques en devise et non en dirham comme l’a exigé le ministère du Transport et de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Message important de Ryanair à ses clients marocains

La low cost irlandaise Ryanair a lancé un avertissement à ses clients marocains et d’autres nationalités devant prendre des vols cette semaine.

Yassine Bounou et Youssef En-Nesyri donnent une leçon de modestie

Après un parcours historique et exceptionnel à la coupe du monde Qatar 2022, les Lions de l’Atlas Yassine Bounou et Youssef En-Nesyri sont retournés à Séville via un vol de la compagnie low cost Ryanair. Une leçon de modestie.

Tourisme : Le Maroc vise le Top 10 mondial

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) a présenté son plan d’action ambitieux pour la période 2023-2026 lors d’une nouvelle édition des « Tourism Marketing Days » qui s’est tenue à Rabat le 4 avril. Intitulé « Light In Action », ce plan d’action...

Un avion Ryanair dérouté vers Agadir après un incident à bord

Un incident survenu mercredi sur un vol de Ryanair, reliant Dublin à Lanzarote, a contraint l’appareil à se dérouter vers l’aéroport d’Agadir.

Le tourisme marocain à la reconquête du marché britannique

Le Maroc veut reconquérir le marché britannique. Dans ce sens, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) a signé des accords avec les compagnies aériennes telles que Ryanair et Easyjet. Objectif  : retrouver les chiffres d’avant-Covid.

Maroc : à peine arrivé, Ryanair fait déjà polémique

Le ministère du Tourisme et celui du Transport et de la logistique ont tenu à faire une mise au point concernant le supposé soutien financier octroyé à Ryanair pour opérer des vols intérieurs au Maroc, la concurrence déloyale à Royal Air Maroc et le...