Sahara Oriental marocain : les médias algériens crient à la provocation

24 février 2023 - 17h20 - Monde - Ecrit par : S.A

Les médias algériens proches du pouvoir d’Abdelmadjid Tebboune crient à la « provocation » après que l’historienne marocaine Bahija Simou, directrice des Archives royales, a affirmé que le Sahara oriental est marocain.

« Il n’y a pas que les documents historiques attestant de la souveraineté du Maroc sur ce qui est appelé entre guillemets +le Sahara occidental+ mais aussi sur +le Sahara oriental+ », a indiqué Bahija Simou, invitée au Forum de la MAP. Pour étayer ses affirmations, elle a assuré que les documents officiels existent en nombre important dans les Archives royales et qu’ils « sont d’ailleurs mis à la disposition des chercheurs pour les examiner et les étudier ». Ces propos ont suscité des réactions de la part des médias algériens qui n’hésitent pas à crier à la provocation alors que des faits historiques corroborent les propos de l’historienne marocaine.

À lire : L’Algérie affiche son opposition à l’utilisation de la carte du Maroc intégrant le Sahara

On cite en exemple la fondation de la ville de Tindouf en 1852 ou en 1857 par Mrabet Ould Belamech, chef de la tribu des Tadjakant. Selon l’historien français Bernard Lugan, celui-ci avait fait allégeance au sultan du Maroc, rappelle Hespress. Dans l’une des deux notes que le maréchal Lyautey avait adressées au gouvernement français en 1924 au sujet des frontières marocaines, il écrivait : « Les Oasis sahariennes du Touat, du Gourara et du Tidikelt relevaient depuis plusieurs siècles du Sultan du Maroc. L’autorité du Sultan Moulay Hassan y fut rétablie en 1892, et des gouverneurs marocains y demeurèrent jusqu’à l’occupation française d’In-Salah (1902). »

À lire : Une carte du Maroc avec le Sahara suscite la colère d’un ministre algérien

En 1956, année de l’indépendance du Maroc, Tindouf était administrativement rattachée à la région d’Agadir. En 1960, le Général Charles de Gaulle, alors président de la République française, avait, dans une correspondance adressée au défunt roi Mohammed V, relaté explicitement que le Sahara oriental était marocain. « Les relations amicales que je suis heureux d’entretenir avec Votre Majesté me déterminent à l’informer personnellement de la décision que j’ai prise de faire procéder à partir du 31 mars à une nouvelle expérience nucléaire au Sahara » oriental (à l’époque le Sahara occidental était encore occupé par l’Espagne, NDLR), avait-il déclaré.

Ben Bella et le Sahara Oriental marocain :

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Sahara Marocain - Vidéos - Abdelmadjid Tebboune

Aller plus loin

Sahara : l’Égypte réitère son soutien au Maroc

L’Égypte, à travers son ambassadeur au Maroc, a réitéré son soutien total, à l’intégrité territoriale du Maroc. Ces déclarations interviennent au moment où le président algérien...

Les attaques des médias Algériens envers le Maroc dénoncées

Un parti politique marocain a saisi le président de l’Union des radiodiffusions des États arabes (ASBU) au sujet de l’offensive médiatique de l’Algérie contre l’équipe marocaine...

Le Sahara au menu de la rencontre entre Antony Blinken et José Manuel Albares

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, et le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, ont tenu mardi à Washington une importante réunion. Au menu...

Le Maroc « renonce » à Ceuta et Melilla pour le Sahara

L’Espagne a annoncé vendredi son soutien au plan d’autonomie du Sahara proposé par le Maroc. En retour, le royaume s’est engagé à respecter « l’intégrité territoriale » de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Des joueurs marocains « pris en otage » en Algérie

Alors qu’ils sont arrivés en Algérie dans le cadre du match aller des demi-finales de la Coupe de la Confédération de la CAF, les joueurs et le staff de la Renaissance sportive de Berkane ont été « pris en otage » en raison du maillot contenant une...

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Élections en Espagne : la droite remettra-t-elle en cause la marocanité du Sahara ?

Au lendemain de la débâcle électorale de son parti, Pedro Sanchez, le président du gouvernement espagnol, vient d’annoncer la tenue d’élections anticipées pour le 23 juillet. Ces élections pourraient voir l’arrivée du Parti populaire (PP) et la remise...

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.