Saïd Chaou n’a pas été libéré par les autorités néerlandaises

15 juillet 2017 - 12h00 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

Saïd Chaou, accusé par le Maroc d’être le financier du mouvement de protestation dans le nord du Maroc, n’a pas été libéré par les autorités néerlandaises.

Jeudi, une rumeur faisait état de sa libération, mais celle s’avère fausse. Ce dernier reste toujours incarcéré aux Pays-Bas où il fait face à des accusations pour « trafic international de drogue » et « association de malfaiteurs » de la part du Maroc.

D’après des sources citées par la Map, l’avocat de prévenu a été entendu par le juge au tribunal de Bréda (sud des Pays-Bas) et aucune décision sur la libération de Saïd Chaou n’a été prononcée durant l’audience.

L’homme avait été arrêté le 28 juin dernier aux Pays-Bas après la colère des autorités marocaines qui avaient décidé de rappeler l’ambassadeur pour ne pas avoir pris en compte les mandats d’arrêts émis à son encontre.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pays-Bas - Droits et Justice - Saïd Chaou - Hirak - Manifestations à Al hoceima

Aller plus loin

Said Chaou libéré

Voilà une décision qui ne devrait sans doute pas plaire aux autorités marocaines. Réclamé par le Maroc, Said Chaou vient d’être libéré par la justice aux Pays-Bas.

Said Chaou, informateur des services de renseignements des Pays-Bas ?

Saïd Chaou, arrêté il y a quelques jours aux Pays-Bas à la demande du Maroc, aurait été informateur pour le compte des services de renseignements néerlandais "AIVD".

Le Maroc rappelle son ambassadeur aux Pays-Bas à cause de Said Chaou

Il est accusé d’être la principale source de financement des manifestations dans le Rif. Son nom est Saïd Chaou et il est aujourd’hui au centre d’une crise diplomatique entre le...

Le Maroc fera tout pour obtenir l’extradition de Said Chaou

Le Maroc a pris note de la décision de la justice néerlandaise de ne pas donner suite à la demande d’extradition de Said Chaou. Toutefois, le royaume « poursuivra ses efforts »...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.