Importante saisie de tissus et vêtements de contrebande à Tanger

11 octobre 2020 - 01h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Des vêtements et tissus de contrebande d’une valeur globale d’environ 2,5 millions de dirhams ont été saisis à Tanger mercredi. C’est une opération menée par les éléments des douanes et impôts indirects en collaboration avec la police judiciaire.

Trois fouilles à domicile ont été effectuées à Tanger, permettant la saisie d’une grande quantité de tissus et de vêtements d’une valeur d’environ 2,5 millions de dirhams, a affirmé le colonel Abdelkader Battani, commandant régional des brigades des douanes à Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Les perquisitions menées pendant des semaines en collaboration avec des éléments de la Brigade judiciaire relevant de Béni Makada de Tanger, ont permis la saisie de 28 tonnes de tissus et 4 670 unités de vêtements prêt-à-porter pour femmes, hommes et enfants. L’opération menée dans différents quartiers de Tanger, a également permis de saisir 590 kg d’étiquettes des logos de marques mondiales, destinées à être mis sur les produits textiles.

Le parquet général compétent a ordonné l’ouverture d’une enquête, afin d’identifier tous les acteurs concernés dans cette opération, pour démanteler ce réseau criminel spécialisé dans la contrebande de tissus, a souligné le colonel Battani.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tanger - Enquête - Criminalité - Contrebande - Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ)

Aller plus loin

Violents affrontements entre réseaux de contrebande à Dakhla et Laâyoune

Les villes de Laâyoune et Dakhla ont été récemment le théâtre de violents affrontements entre des membres de réseaux de contrebande. À l’origine, un règlement de comptes entre...

Ces articles devraient vous intéresser :

Scandale des billets du Mondial 2022 : d’autres têtes vont tomber

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) devrait auditionner d’autres personnes dont des présidents de clubs de football, un membre fédéral et un animateur radio soupçonnées d’être impliquées dans l’affaire dite du « scandale des billets du...

Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.

Le Maroc face au casse-tête des vendeurs ambulants

Malgré les actions mises en œuvre par les autorités marocaines, le phénomène de marchands ambulants, communément appelés "ferrachas", résiste au temps.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Maroc : l’informel met à genoux les magasins de sport

Dans le secteur du sport en plein essor au Maroc, l’informel gagne du terrain. Les professionnels, mécontents, tirent la sonnette d’alarme.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.