Maroc : le milieu des Droits de l’Homme éclaboussé par un scandale sexuel

10 février 2022 - 12h40 - Ecrit par : A.S

Les scandales sexuels quittent le milieu universitaire pour celui des droits de l’homme. Un ancien haut fonctionnaire de la Délégation interministérielle des droits de l’homme (DIDH) au Maroc devenu cadre supérieur du Conseil national des droits de l’homme (CNDH) est impliqué dans une affaire de chantage sexuel. Quatre plaintes ont été déposées pour harcèlement sexuel contre ce dernier.

Selon le quotidien Assabah, quatre fonctionnaires de la DIDH ont porté plainte pour harcèlement sexuel contre un haut responsable de la division des affaires administratives et financières de l’institution. Les faits remontent à 2021 et la Délégation a affirmé dans un communiqué avoir eu connaissance de ce dossier et a même transmis au Parquet toutes les informations relatives à cette affaire. Le haut fonctionnaire accablé par les plaintes a quitté la DIDH. L’institution s’est excusée auprès des plaignantes pour n’avoir pas pu les protéger de ce qui leur est arrivé dans ses locaux.

À lire : Maroc : le CNDH appelle les victimes de harcèlement sexuel à briser le silence

Le mis en cause n’est pour le moment pas inquiété. Il a même réussi à intégrer une autre organisation des droits de l’Homme, le CNDH, en juillet 2021, dans le cadre d’une opération de réorganisation de ses services administratifs et financiers. Mis au courant de l’affaire, le CNDH a annoncé ouvrir sa propre enquête, et prendre les mesures qui s’imposent parce que cette affaire va à l’encontre de ses principes.

À lire : Maroc : une affaire de harcèlement sexuel secoue le gouvernement

C’est d’ailleurs ce haut fonctionnaire qui avait fait une demande d’observation lors des audiences du procès tenus à huis clos et dans lequel des enseignants sont poursuivis pour harcèlement sexuel à Settat. Mais la demande a été rejetée par le tribunal.

Tags : Conseil national des droits de l’Homme (cndh) - Harcèlement sexuel - Plainte

Aller plus loin

Affaire « sexe contre bonnes notes » : des témoignages surprises à la dernière audience

Le procès des cinq professeurs de la faculté des sciences juridiques impliqués dans l’affaire dite « sexe contre bonnes notes » à l’Université de Settat a été marquée par des...

Maroc : un professeur condamné à 2 ans de prison pour harcèlement sexuel

Le professeur d’université impliqué dans l’affaire de chantage sexuel visant des étudiantes en échange de bonnes notes à l’Université de Hassan 1ᵉʳ de Settat, a été condamné,...

Le CNDH en campagne contre les violences faites aux femmes et aux filles

Dans le cadre de la «  Campagne mondiale des seize jours d’activisme contre la violence sexiste  », le conseil national des droits de l’homme (CNDH) au Maroc, a lancé le mercredi 25...

Harcèlement sexuel : la réaction de l’Université Abdelmalek Essaadi

L’Université Abdelmalek Essaadi n’a pas enregistré 70 plaintes pour harcèlement sexuel contre ses professeurs, affirme la direction, dénonçant ces rumeurs qui visent à ternir son...

Nous vous recommandons

Le Maroc se dirige-t-il vers un nouveau confinement ?

Le Maroc s’achemine-t-il vers le retour du télétravail, le couvre-feu à longue durée, l’interdiction de manifestations et même de déplacement ? Une hypothèse inévitable au regard de l’évolution du Covid-19 et de ses variants qui fait craindre une véritable...

Maroc : vers un cadre juridique pour les marchands ambulants

Le Conseil Economique Social et Environnemental a préconisé de créer un cadre juridique approprié aux vendeurs de rue marocains, afin de leur permettre d’opérer une transition progressive et douce vers le secteur...

Une notaire arrêtée pour escroquerie à Marrakech

La police judiciaire de Marrakech vient d’interpeller une notaire accusée d’abus de confiance et d’escroquerie pour avoir détourné l’argent de ses clients.

Boudée par le Maroc, Melilla se tourne vers l’Algérie

Le port de Melilla se prépare à effectuer une mission en Algérie pour établir des liens commerciaux avec ce pays afin de limiter les effets pervers de la fermeture prolongée des frontières avec le...

Maroc : le gouvernement promet jusqu’à 100 000 dh par mois pour les médecins

Dans le PLF 2022, le gouvernement a alloué un budget de 23,5 MMDH au ministère de la Santé et de la protection sociale, incluant la revalorisation de l’exercice du métier de médecin.

Aid al Adha : pourquoi le mouton est-il si cher au Maroc ?

À l’approche de l’Aïd El Adha, les prix du mouton ont connu une flambée comparativement à l’année dernière. Pourtant, l’offre dépasse de loin la demande.

« Le variant Delta connaît une flambée au Maroc »

Un membre du comité national scientifique et technique affirme que « le variant Delta connaît une flambée au Maroc  ». Il attribue notamment l’augmentation continue des cas de contamination à la « propagation rapide » de ce...

Voici le plan de Sebta et Melilla pour ne plus dépendre du Maroc

Le gouvernement espagnol prévoit de mettre en œuvre en urgence un plan stratégique pour lutter contre le «  blocus économique du Maroc  » sur Ceuta et Melilla.

CAN 2022 : ce que pense Badou Zaki de l’équipe du Maroc

À quelques heures de la première apparition des Lions de l’Atlas, Badou Zaki, ancien sélectionneur de l’équipe nationale, s’est prononcé sur les chances du Maroc à la 33ᵉ édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), qui se déroule actuellement au...

Le joueur Abderrazak Hamdallah offre une maison aux parents de Rayan

Touché par la mort de Rayan, l’enfant de 5 ans, resté coincé dans un puits de 45 cm de diamètre pendant 5 jours, après une chute accidentelle, l’international marocain Abderrazak Hamdallah a non seulement rendu hommage au défunt mais a également promis...