Deux scientifiques marocains parmi les 50 meilleurs scientifiques du monde

21 mai 2021 - 07h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Deux chercheurs marocains de l’Université Mohammed V de Rabat, Rajaa Cherkaoui El Moursli et Farida Fassi, figurent dans la liste des 50 meilleurs scientifiques du monde.

Ces deux chercheurs se sont hissés dans les premiers rangs du dernier classement Index scientifique international AD 2021.

Rajaa Cherkaoui El Moursli, est professeure de physique nucléaire connue à travers le monde. En 2015, elle a reçu le Prix L’Oréal-UNESCO pour les femmes et la science pour sa contribution à la preuve de l’existence du boson de Higgs. Elle a été la première femme marocaine à recevoir ce prix prestigieux.

Selon ce classement le Professeur El Moursli décroche la première place dans tous les domaines au Maroc, en Afrique et dans la «  ligue Arabe  ». Au niveau mondial, elle occupe la 33ᵉ place.

Farida Fassi, classé 38ᵉ mondial et deuxième au Maroc, est professeure agrégée de physique. Elle a contribué à la recherche sur la physique des hautes énergies, ainsi qu’à la Grille de calcul Worldwide Large Hadron Collider (LHC), qui vise à résoudre le problème du stockage des données pour le LHC.

Le Maroc à travers ces deux chercheurs donne la preuve de sa puissance scientifique et universitaire. Rajaa Cherkaoui El Moursli et Farida Fassi sont considérées comme des pionniers par des mesures à la fois locales et internationales.

Rappelons que les classements sont basés sur trois facteurs clés, à savoir, l’indice H, l’indice i10 et le nombre de citations générales. L’indice h est une mesure au niveau de l’auteur mesurant la productivité et l’impact des citations de leurs publications, basée sur un ensemble d’articles les plus cités par les scientifiques. L’index i10 mesure le nombre de publications avec au moins 10 citations via Google Scholar.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rabat - Recherche - Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres

Aller plus loin

Rachid Yazami, le scientifique marocain qui inventa l’anode graphite pour les batteries lithium-ion

Figure emblématique du monde scientifique en Afrique du Nord et dans le monde entier, Rachid Yazami, est cette semaine, l’invité de l’équipe d’Inspire Middle East d’Euro News...

Des chercheurs ont découvert quatre nouveaux symptômes du Covid-19

Quatre autres symptômes viennent de s’ajouter à la liste de ceux déjà connus comme étant les signes annonciateurs d’une contamination au Covid-19.

Le Maroc met le paquet sur la recherche scientifique halieutique

D’importants efforts, d’une valeur de 1,15 milliard de dirhams, ont été consentis pour le développement du secteur halieutique au Maroc, entre 2010 et 2020, selon les données du...

Enseignement supérieur : le Maroc fait appel aux MRE

Le Maroc envisage de recourir à ses compétences à l’étranger pour améliorer la qualité de l’enseignement supérieur dans ses universités. Une réforme est en cours de préparation...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des chercheurs marocains révolutionnent l’isolation des habitations

Des chercheurs marocains des Universités Moulay-Ismail de Meknès et de Rabat ont développé une nouvelle méthode d’isolation des habitations. Celle-ci est écologique et surtout économique.

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

Des chercheurs espagnols reconstituent le régime alimentaire d’un vieux macaque découvert au Maroc

Des chercheurs de l’Institut catalan de paléoécologie humaine et d’évolution sociale (IPHES-CERCA) et de l’Université de Barcelone (UB) ont réussi à reconstituer le régime alimentaire et l’habitat d’un macaque vieux de 2,5 millions d’années dont les...

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).

Étonnante découverte de fossiles de dinosaures au Maroc

Des fossiles d’abelisauridae, des dinosaures parents éloignés des tyrannosaures, ont été découverts au Maroc, ce qui relance le débat, ouvert depuis plus de 200 ans, sur l’extinction des dinosaures de la surface de la terre.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Enseignement supérieur : le Maroc attend la compétence MRE

Le ministère de l’Enseignement supérieur, en collaboration avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST), a organisé samedi à Rabat, l’Assise de la 13ᵉ Région...

Au Maroc, le manque de médecins accentué par leur fuite à l’étranger

Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation a communiqué des chiffres pour le moins inquiétants sur la fuite des cerveaux au Maroc.

Exploitation de terres rares : le Maroc signe un accord avec Rainbow

Le géant britannique Rainbow Rare Earths vient de conclure un accord tripartite avec le groupe marocain de phosphates et d’engrais OCP et l’Université polytechnique Mohammed VI en vue de l’extraction et la transformation des terres rares.

Découverte de fossiles d’un lézard marin (Thalassotitan atrox) au Maroc

Des chercheurs ont découvert au Maroc un lézard marin (mosasaure) géant nommé Thalassotitan atrox, avec d’énormes mâchoires et des dents comme celles des orques, et se nourrissant de tortues et d’autres reptiles marins.