Recherche

Un SDF marocain condamné à un an de prison en France

© Copyright : DR

28 septembre 2020 - 17h20 - Société

Un SDF découvert « SIF » (Sans Identité Fixe) pour les six différentes appellations auxquelles il répond lui tout seul, a écopé d’un an de prison. Le Marocain est coupable d’intrusion dans une péniche, de vol à l’arraché d’un collier place d’Erlon et de propos outrageants envers les policiers.

A lui seul, ce sans domicile fixe de nationalité marocaine, répond aux appellations :Slimane Nassi, Salline El Nassi, Salim El Nasse, Salim Nassie, Salim Elnassi. Selon L’Ardennais, Salim El Nazi est son vrai nom ; il est né à Agadir en novembre 1998 et non en 2002 comme il le prétend, accusé d’avoir minoré son âge pour bénéficier de la législation applicable aux mineurs et contester la validité d’une obligation de quitter le territoire français prise en 2017 (les étrangers de moins de 18 ans ne sont pas expulsables).

Autre tour de Salim, au tribunal, il a prétendu baragouiner plutôt le français, d’où il a bénéficié du service d’un interprète, lui qui en garde à vue, parlait parfaitement la langue de Molière, dans laquelle il couvrait les agents d’expressions grossières.

Sous l’identité de Salim El Nazi correspond un casier judiciaire débordant de condamnations prononcées par le tribunal de Paris pour des recels, des vols par effraction ou des vols à la tire.

Il complète la liste à Reims avec son intrusion dans une péniche, vol avec violence commis sur un homme à qui il a arraché son collier sur la place d’Erlon, outrage à agent.

Tout ça lui vaut huit mois de prison avec placement en détention que complètent quatre autres mois pour avoir utilisé certains des alias lors des deux arrestations, soit un an ferme à purger.

Mots clés: Arrestation , Garde à vue , Prison , Vol , France , Jeunesse , Agadir

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact