Bayonne : un jeune marocain condamné pour une série de vols à la tire

13 juillet 2021 - 21h20 - France - Ecrit par : S.A

Le tribunal judiciaire de Bayonne a condamné un jeune marocain à 6 mois de prison ferme ce lundi 12 juillet, pour une série de vols à la tire.

Les faits s’étaient déroulés dimanche 13 juin, quai de Lesseps à Bayonne. Ce jour-là, un jeune marocain avait arraché le collier d’une femme. Les policiers réussissent à l’interpeller. Ils trouvent dans son sac à dos un autre collier, une gourmette qui n’est pas à son prénom et un téléphone portable, rapporte France Bleu. Le propriétaire de ce dernier est un Bayonnais. Des voleurs lui ont arraché son appareil la veille rue d’Espagne à Bayonne. Un vol qui a donné lieu à une course-poursuite avec des badauds.

À lire : Bordeaux : deux mineurs marocains en prison

Le suspect a comparu ce lundi devant le tribunal judiciaire de Bayonne. Il assure être mineur, affirme être entré illégalement en France. Sauf que les résultats d’une analyse osseuse demandée par la justice concluent qu’il est âgé de 17 à 20 ans. La procureure de la République requiert sept mois de prison ferme. L’avocat du prévenu prétexte du casier judiciaire vierge de son client et demande une peine avec sursis. Le verdict est tombé : le jeune marocain écope de 6 mois de prison ferme avec maintien en détention.

Sujets associés : France - Droits et Justice - Prison - Vol

Aller plus loin

Saint-Tropez : un mineur marocain en prison pour le vol d’une montre à 35 000 euros

Le tribunal correctionnel de Draguignan a condamné un jeune marocain à un an de prison ferme pour avoir arraché une montre de luxe au poignet d’un touriste à Saint-Tropez.

France : un SDF marocain en prison pour une série de cambriolages

Un Marocain de 32 ans, sans domicile fixe, mais souvent localisé à Figeac, a été arrêté mercredi au volant d’une voiture volée. Présumé auteur de cambriolages de plusieurs...

Toulouse : un Marocain prétexte un désenvoûtement après un vol de cartouches de cigarettes

Un chauffeur livreur d’origine marocaine a été condamné par le tribunal de Toulouse à six mois de prison ferme pour avoir volé des cartouches de cigarettes sur son lieu de...

Brest : un ex-militaire marocain condamné pour vols de cartes bancaires

Le tribunal correctionnel de Brest a condamné le 11 janvier dernier un ex-militaire marocain sans titre de séjour à 10 mois de prison pour vols de cartes bancaires. L’homme de...

Ces articles devraient vous intéresser :

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Le club des avocats offre un service gratuit d’orientation juridique pour les MRE

Le club des avocats au Maroc apporte son aide à la communauté marocaine résidant à l’étranger en mettant à sa disposition des lignes téléphoniques qui leur permettront de bénéficier gratuitement d’une orientation juridique et des conseils.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.