Prison pour avoir créé un groupe de discussions "djihadiste" sur Telegram

20 septembre 2020 - 20h20 - France - Ecrit par : J.K

Un étudiant, doctorant en anthropologie, âgé de 26 ans, a été reconnu vendredi, coupable d’association de malfaiteurs terroriste. Il a été condamné à deux ans de prison avec sursis par la cour d’assises spéciale de Paris.

Il avait créé en juillet 2016, sous le pseudonyme d’Abou Jaafar, un groupe de discussion sur la messagerie cryptée Telegram afin, a-t-il expliqué, de réaliser « une ethnographie de l’Etat islamique et de l’islam radical » au cœur des réseaux djihadistes.

Placé sous contrôle judiciaire depuis sa mise en examen en septembre 2016, cet originaire de Douarnenez (Finistère), sans religion, ni antécédent judiciaire, est en proie à des « troubles bipolaires », plaident ses avocats.

Mais, son groupe de discussion est fait d’ « individus plus dangereux les uns que les autres », au nombre desquels le jihadiste Rachid Kassim, alors montré comme « l’ennemi public numéro 1 » de la France, a relevé l’avocat général qui refuse de croire en cette « étude scientifique », venant d’un « apprenti-sorcier » en quête de sensation.

Son coaccusé, lui aussi membre du groupe de discussion, un Polynésien de 24 ans, également sans antécédent judiciaire, mais invalidé par une forme de la maladie de Charcot.

Il a été condamné à 12 ans de réclusion, comme requis par l’avocat général. Lui, avait reconnu au cours de l’instruction avoir envisagé de s’attaquer à un commissariat ou à des militaires.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Paris - Droits et Justice - Procès - Islam

Aller plus loin

Belgique : il sera plus difficile de déchoir les djihadistes de leur nationalité

La proposition de loi de la N-VA qui visait la déchéance obligatoire de la nationalité en cas de terrorisme ne passera pas. La commission de l’Intérieur de la Chambre l’a...

Attentats en Catalogne : de lourdes peines requises contre des djihadistes Marocains

Le parquet espagnol a requis des peines allant de 8 à 41 ans de prison contre trois djihadistes pour leur implication dans les attentats perpétrés les 17 et 18 août 2017 à...

Un présumé djihadiste marocain arrêté en Espagne

Un présumé djihadiste marocain a été arrêté par des agents de la police nationale à Santa Olalla (Tolède), parce qu’il constituerait une menace pour la sécurité publique. Son...

Un Marocain membre présumé de Daech arrêté en Espagne (vidéo)

La police espagnole a procédé à l’arrestation d’un "individu de nationalité marocaine pour sa participation présumée aux crimes d’appartenance à une organisation terroriste,...

Ces articles devraient vous intéresser :

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 11 mars dernier, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil théologique musulman de France (CTMF) a annoncé samedi la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne à l’occasion de l’entame de la dernière...

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Le ramadan commence le lundi 11 mars 2024 en France

C’est officiel : le mois de Ramadan débutera lundi 11 mars 2024 en France, a annoncé le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Cette date a été déterminée après observation scientifique et calcul astronomique.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Le Maroc fête l’Aïd al fitr le samedi 22 avril

Le Maroc célèbre l’Aïd Al Fitr ce samedi 22 avril, selon une annonce faite par le ministère des Habous et des Affaires islamiques. Le ministère a confirmé la date après avoir procédé à une observation minutieuse du croissant lunaire, comme l’exige la...

Voici la date de l’Aïd al-Adha 2023 au Maroc

Les calculs astronomiques indiquent que la fête de l’Aïd al-Adha 2023 sera célébrée au Maroc cet été. Quelle date retenir ?

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...