Séisme au Maroc : les Marocains de Montréal, entre inquiétude et désolation

11 septembre 2023 - 00h00 - Monde - Ecrit par : P. A

La communauté marocaine de Montréal est sous le choc après l’annonce du violent séisme qui a secoué une partie du Maroc dans la nuit de vendredi à samedi. L’inquiétude gagne les cœurs.

« C’est une catastrophe. On n’a pas dormi depuis hier. Chacun de nos amis appelle ses parents pour savoir s’ils sont encore vivants ou non », confie à La Presse Mouslih Yassine, employé au Cybercafé Amistad, dans l’arrondissement de Saint-Léonard à Montréal. Le MRE suit en direct à la télévision les derniers développements du drame.

Lahcen Chettata, client du café, dont la famille réside à Kenitra, au nord du Maroc, dit avoir tenté en vain de la contacter vendredi, quelques minutes après le séisme. « Ma conjointe était en train de parler à sa mère quand la communication a coupé. J’ai essayé de joindre mon père et mon frère à Casablanca, mais je n’ai pas réussi. Ça a pris plusieurs minutes avant que la communication soit rétablie. Tout le monde a eu très peur ».

À lire : Tremblement de terre au Maroc : le plus violent en 100 ans

Bouchaib Elkhaldi, une autre MRE rencontrée au café Lina dans l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, est également très bouleversée. Elle a deux sœurs qui résident à Rabat. « C’est vraiment triste. Même si ma famille va bien, je pense à toutes celles touchées », déclare-t-elle.

Rami Anouar, qui a également de la famille à Casablanca, suit de près ces événements au salon de coiffure Marrakech sur Jean-Talon. Le MRE a exprimé sa tristesse face à l’ampleur des dégâts. « C’est malheureux. Toutes les maisons détruites étaient en terre ou en bois », se désole-t-il, précisant que ses proches se portent bien. « On les a appelés [vendredi] et [samedi] matin, et ils sont corrects ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Canada - Montréal - Tremblement de terre - MRE - Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

Ayoub, 16 ans : l’impossible deuil après le séisme au Maroc

Ayoub, 16 ans, est l’un des survivants du puissant et dévastateur séisme qui a touché une partie du Maroc dans la nuit du 8 septembre. Il a perdu cinq membres de sa famille dans...

Tremblement de terre au Maroc : le roi Mohammed VI mobilise l’armée

Suite au séisme dévastateur qui a frappé la région d’Al Haouz, les Forces Armées Royales (FAR) ont été déployées « d’urgence la nuit du 9 septembre 2023 » selon les « Hautes...

Le Maroc touché par un gros tremblement de terre

Une secousse sismique d’une magnitude de 7 sur l’échelle de Richter a été ressentie dans diverses régions du Maroc vendredi soir.

Séisme à Marrakech : la nuit où tout a basculé

Un violent séisme a frappé le Maroc dans la nuit de vendredi, faisant au moins 632 morts et des centaines de blessés à Marrakech. Témoignage d’Alia, une Toulousaine en vacances...

Ces articles devraient vous intéresser :

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...

Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.

Séisme au Maroc : Maes a tenu sa promesse

Le rappeur Maes a tenu sa parole de venir en aide aux victimes du puissant et dévastateur tremblement de terre survenu au Maroc le 8 septembre.

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

L’architecture traditionnelle face au béton : Quel avenir pour le Maroc post-séisme ?

Le tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc a fait environ 3 000 morts et 5 600 blessés et endommagé quelque 60 000 habitations dans près de 3 000 villages dans le Haut-Atlas et ses environs. Un mois après, comment reconstruire les...

Le FMI va accorder un important prêt au Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) s’apprête à débloquer, à partir du nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, un énorme prêt au Maroc, afin de renforcer la résistance du pays aux catastrophes liées au climat.

H&M débloque 250 000 dollars pour les victimes du séisme au Maroc

Touchée par le puissant séisme qui a secoué le Maroc et fait près de 3 000 morts et causé d’énormes dégâts, la fondation H&M manifeste sa générosité envers les victimes.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...