Sidi Rahal : des MRE privés de leurs biens immobiliers

16 novembre 2023 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) sollicitent l’intervention des représentations diplomatiques marocaines de leurs pays de résidence pour que soient levées les mesures de restrictions sur leurs biens à Sidi Rahal, prises par le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Directement touchés par les décisions du ministère relatives au habous de famille affilié au titre foncier numéro 13990/c à Sidi Rahal Chatai, relevant de la préfecture de Berrechid, ces MRE ont décidé de s’en remettre aux représentations diplomatiques pour, espèrent-ils, obtenir la levée des restrictions des droits d’usufruit et d’usage sur leurs biens fonciers dans cette localité.

Dans une lettre dont Hespress a eu copie et adressée aux institutions diplomatiques marocaines en France, Belgique, Italie, Espagne, Arabie Saoudite, Émirats Arabes Unis, Qatar, États-Unis, Pays-Bas, Allemagne et Royaume-Uni, les plaignants affirment avoir acquis plusieurs parcelles d’une superficie totale de 491 hectares, du titre foncier numéro 13990/c, situé au centre de Sidi Rahal Chatai.

À lire : La justice se prononce sur une affaire d’arnaque immobilière, des MRE touchés

Selon les MRE, tous les droits réels sur ce bien immobilier faisant partie du Habous de famille reviennent aux descendants ou aux cessionnaires. À les en croire, en dehors de la tutelle, de la surveillance et de la gestion, le ministère des Habous n’a aucun droit de propriété sur ce terrain. C’est pourquoi ils dénoncent ces décisions du ministère qu’ils qualifient de « douteuses et injustes ».

Les plaignants demandent l’aide du ministère des Affaires étrangères pour mettre fin à cette injustice. Les MRE se réservent le droit d’organiser des manifestations de protestation et de saisir les tribunaux internationaux pour obtenir gain de cause. « Nous voulons simplement nos droits, ni plus ni moins », ont-ils indiqué.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Sidi Rahal - Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération - Ministère des Habous et des Affaires islamiques - MRE

Aller plus loin

Casablanca : voici les tendances de l’immobilier

À Casablanca, un léger repli des prix immobiliers a été constaté, selon les dernières statistiques de Bank al-Maghrib et de l’Agence Nationale de la Conservation Foncière, du...

L’aide au logement connait un succès auprès des MRE

Depuis son ouverture le 2 janvier, le site d’assistance pour l’aide au logement connaît un succès croissant, notamment auprès des Marocains résidant à l’étranger.

La justice se prononce sur une affaire d’arnaque immobilière, des MRE touchés

L’examen de l’affaire d’un scandale d’escroquerie immobilière impliquant 21 accusés, dont des notaires, des adouls, des anciens présidents de communes, des intermédiaires et un...

Un notaire ayant arnaqué 140 personnes, dont des MRE, arrêté

La police judiciaire de Tétouan vient d’arrêter un notaire et un adoul impliqués dans une affaire d’escroquerie ayant touché plusieurs dizaines de personnes.

Ces articles devraient vous intéresser :

Dédouanement de voiture pour les MRE : quelles pièces fournir ?

Les Marocains Résidant à l’Étranger qui remplissent les conditions pour bénéficier de l’abattement de 90 % dans le cadre d’un dédouanement de véhicule doivent fournir plusieurs pièces justificatives.

Maroc : de bonnes perspectives pour le marché de l’occasion

Le projet de loi de finances (PLF) 2023 annonce une hausse de 33,36 % des recettes de droits de mutation (biens immobiliers, automobiles, etc.). Les perspectives semblent prometteuses pour le marché de l’occasion.

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Enseignement supérieur : le Maroc attend la compétence MRE

Le ministère de l’Enseignement supérieur, en collaboration avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST), a organisé samedi à Rabat, l’Assise de la 13ᵉ Région...

La CTM rachète Africa Morocco Link

Le groupe d’Othman Benjelloun, O Capital Group, redistribue les cartes dans le secteur du transport maritime marocain. La Compagnie de Transports au Maroc (CTM) s’empare en effet de la participation majoritaire (51 %) d’Africa Morocco Link (AML)...

Aid Al Fitr au Maroc : vendredi ou samedi ?

Même si les calculs astronomiques tendent à définir la date de l’ Aïd Al fitr samedi 22 avril 2023 au Maroc, l’observation de la lune reste pour l’instant l’option privilégiée par les autorités religieuses marocaines.

Le ministère des Habous et des affaires islamiques en soutien aux Lions de l’Atlas (#Diro_niya)

Les Lions de l’Atlas qui affrontent mercredi l’équipe de France en demi-finale de la coupe du monde Qatar 2022 peuvent compter sur l’accompagnement du ministère des Habous et des affaires islamiques.

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.

Immobilier au Maroc : des contraintes en série

Au Maroc, les professionnels de l’immobilier affichent peu d’optimisme quant à une reprise de leur secteur. Tant les problèmes s’accumulent pour un secteur qui ne s’est pas encore suffisamment remis de la crise sanitaire de Covid-19.

MRE et exportation de devises : ce que dit la douane

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent être attentifs aux nouvelles dispositions réglementaires définies par le Guide de la douane 2023. Le document met l’accent sur l’exportation d’instruments ou de moyens de paiement en devises étrangères...