Recherche

Le siège de Charlie Hebdo incendié, les Musulmans pointés du doigt

© Copyright : DR

3 novembre 2011 - 09h36 - Monde

Le siège du journal satirique français Charlie Hebdo a été incendié au cocktail Molotov dans la nuit de mardi à mercredi. L’hebdomadaire a diffusé mercredi une édition spéciale appelée "Charia hebdo" avec une caricature du prophète Mohamed qui est désigné "rédacteur en chef", en première page.

"Les Musulmans intégristes" ont vite été pointés du doigt par les autorités françaises et par le journal.

L’incendie qui s’était déclaré vers une heure du matin a été vite maîtrisé et n’a fait aucune victime. Les auteurs de cet incendie, qui n’a pas été revendiqué, n’ont pas encore été identifiés.

Dans son numéro spécial de mercredi, Charlie Hebdo revient sur la victoire du parti islamiste tunisien Ennahada aux dernières élections, mais aussi sur la proclamation par le gouvernement libyen de la Charia comme principale source d’inspiration du droit dans la Libye d’après Kadhafi.

L’incendie condamné par la classe politique française, a été qualifié d’attentat par le ministre de l’Intérieur Claude Guéant.

Avec son éditorial signé "Mahomet" qui "promet 100 coups de fouet si vous n’êtes pas morts de rire !", le journal soulève un sujet qui heurte la sensibilité des Musulmans. La couverture de cette édition spéciale relayée depuis deux jours sur internet, a suscité une vive polémique sur les réseaux sociaux et une forte indignation auprès de la communauté musulmane.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact