France : la SNCF condamnée et devra indemniser les Chibanis marocains

31 janvier 2018 - 16h40 - France - Ecrit par : Bladi.net

Après près de 12 ans de procédure, la SNCF vient d’être condamnée pour discrimination à l’égard des Chibanis marocains.

La cour d’appel de Paris vient de confirmer ce mercredi 31 janvier les condamnations pour les différents préjudices subis par les Marocains que ce soit pour leur carrière, la retraite, la formation ou encore l’accès aux soins. En plus des 628 millions d’euros réclamés par les 848 chibanis, la SNCF devra également verser des dommages et intérêts dont le montant n’a pas été calculé à ce jour.

Embauchés dans les années 70 et 80, ils n’avaient pas pu bénéficier du même statut que les cheminots français ou européens. La SNCF a toujours nié une quelconque discrimination à leur égard, estimant avoir « veillé à l’égalité de traitement de tous ses agents dans l’environnement réglementaire décidé par les pouvoirs publics ».

A noter que la moitié des demandeurs détient aujourd’hui la nationalité française.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Droits et Justice - Procès

Aller plus loin

L’acquisition de la nationalité française facilitée pour les chibanis

Il sera dorénavant plus facile d’obtenir la nationalité française pour les immigrés âgés établis en France. Ainsi, si vous avez plus de 65 ans et que vous êtes en France depuis...

La SNCF va verser 160 millions d’euros à des chibanis marocains

Condamnée pour discrimination par 848 anciens cheminots marocains, la SNCF a finalement décidé de ne pas se pourvoir en cassation, tout en contestant les faits qui lui étaient...

Cheminots marocains : la SNCF fait appel de sa condamnation

Le feuilleton entre les cheminots marocains et la SNCF continue. Le groupe ferroviaire a fait appel lundi de sa condamnation pour discrimination aux prud’hommes, vient...

La SNCF condamnée pour discrimination envers un employé marocain

Le Conseil des Prud’hommes français a condamné la Société Nationale des Chemins de Fer dans son procès contre Nourdine Lekhnati, agent d’accueil de la compagnie depuis 13 ans et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Poupette Kenza : compte Instagram désactivé après des propos « antisémites »

L’influenceuse aux plus d’un million d’abonnés sur Instagram, Poupette Kenza, se retrouve au cœur d’une vive controverse après avoir tenu des propos jugés antisémites. Dans une story publiée le 15 mai 2024, elle affirmait sans équivoque son soutien à...

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...