Recherche

Société Générale oblige une femme à retirer son voile

© Copyright : DR

27 novembre 2020 - 11h00 - Société - Par: J.K

Leila, une cliente de la Société Générale a été contrainte par une employée de l’agence de Hénin-Beaumont, de retirer son voile. Même si des raisons de sécurité ont été invoquées par la banque, la femme y voit de l’islamophobie et décide de porter plainte.

Dans le sas d’entrée de la Société Générale, Leila, mère de famille, se voit imposer le retrait de son voile. Ainsi, «  tant que je n’enlève pas mon voile, elle refusait de me laisser entrer…  », rapporte la mère de famille, qui, sur insistance de l’employée, a finalement retiré son hijab.

Elle ne comprenait pas ce qui lui arrivait, elle qui, de mémoire d’habitante de Hénin-Beaumont, fief du Rassemblement national (RN), n’ayant jamais eu à retirer son hijab pour entrer dans quelque établissement, se voit obligée de le faire pour «  la première fois  » à la Société Générale qui se focalise sur la sécurité. «  Je me suis sentie humiliée et pas du tout respectée comme citoyenne française !  », rapporte Streetpress, à qui Leila a confié sa désolation.

C’était un «  malheureux malentendu  » a placé le directeur de l’agence, indiquant que le siège national de la Société Générale tient au respect des «  consignes de sécurité qui imposent à toute personne […] de se présenter à visage découvert pour pouvoir être identifiée », ainsi que décidé par l’Association française des Banques.

Peine perdue, Leila soutient que c’était une humiliation, et porte plainte contre X pour «  discrimination à raison de la religion, refus d’un bien ou d’un service dans un lieu accueillant du public ou pour en interdire l’accès  ».

Mots clés: France , Banques , Islam , Islamophobie

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact