Recherche

Le système éducatif marocain devient la risée du monde

© Copyright : DR

26 juin 2014 - 16h40 - Société

Un lien Internet de « The Sunday Times » circulant actuellement sur la Toile, a induit des milliers d’Internautes en erreur en leur faisant croire qu’il donne accès aux résultats d’un présumé rapport des Nations Unies dans lequel le système éducatif marocain figure à la 10e place mondiale et la première à l’échelle africaine.

En cliquant sur le lien, les internautes pris au piège découvrent une image animée de la star américaine, Léonardo Dicaprio, le sourire moqueur, trinquant à la santé de tous ceux qui avaient, ne serait-ce que pour un petit instant, cru que cela pouvait être vrai. A l’heure actuelle, plus de 10083 personnes ont déjà cliqué sur le lien en question, nous avec !

Système éducatif marocain, 10è au monde ? vraiment ?

A noter que « The Sunday Times » offre la possibilité aux internautes de publier de fausses informations pour attirer l’attention du public sur un sujet donné ou simplement pour s’amuser. Dans ce cas de figure, il faut avouer que la blague, aussi dure soit-elle, est très réussie, puisqu’elle nous rappelle une situation insoutenable.

Merci pour la blague DiCaprio

La personne ayant créé cette triste blague (probablement un Marocain), n’a pas choisi le système éducatif au Maroc par hasard. Car en vérité, celui-ci caracole au plus bas de l’échelle mondiale, au point que des pays comme la Mauritanie ou le Pakistan sont mieux classés que le Royaume !

En effet, selon un rapport de l’Unesco, intitulé « Enseigner et apprendre : atteindre la qualité pour tous", rendu public le 30 janvier, sur un classement de 85 pays, le Maroc se positionne parmi les 21 pays disposant des systèmes éducatifs les plus inefficaces au monde.

Même s’il consacre 5,4% de son PIB à l’éducation nationale, soit quasiment la même part que les pays développés, le Maroc peine à avoir des résultats sur le terrain. Les réformes successives qu’a connues le système éducatif national depuis des décennies sont allées d’échec en échec sans que nos "experts de l’éducation" n’arrivent à déceler la source du mal rongeant ce secteur névralgique.

Le rapport de l’Unesco offre des éléments de réponse en pointant du doigt, outre l’enseignement préscolaire, les salaires des enseignants ou encore les niveaux d’accès à l’éducation en fonction du sexe et du milieu. Le bilan est pour le moins troublant.

Ainsi, à titre d’exemple, quelque 70% des élèves Marocains arrivés en quatrième année de primaire souffrent de sérieux problèmes de lecture. A l’heure où beaucoup de pays ont intégré les outils technologiques tels les ordinateurs portables et les tablettes tactiles dans leurs systèmes éducatifs, au Maroc, beaucoup d’enfants n’arrivent pas à rejoindre l’école par manque de moyens financiers et/ou logistiques. Après tout cela, il ne faut pas s’étonner d’être la risée du monde entier !

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact