Tanger : deux Espagnols accusés d’abus sexuels sur des mineurs

7 décembre 2021 - 22h40 - Ecrit par : A.S

L’ONG marocaine « Touche pas à mon enfant  » a porté plainte lundi devant le tribunal de Tanger contre deux Espagnols, membres du conseil d’administration de l’Association pour l’intégration des mineurs Paideia, pour « abus sexuels sur mineurs » et « maltraitance ».

Les mineurs étaient pris en charge dans le Centre social Assadaka de Tanger créé grâce à une collaboration maroco-espagnole. Les deux Espagnols, qui ont été coordonnateurs de ce centre, auraient usé de leur autorité et des liens tissés avec les mineurs pour leur faire subir des abus sexuels. Plusieurs mineurs marocains de ce centre ont confié aux médias avoir été victimes d’abus sexuels. « Il couchait avec moi comme si j’étais une femme […] Il nous tenait la main, nous embrassait sur la bouche, et continuait à nous harceler même pendant que nous dormions », affirme l’un d’eux.

À lire : Maroc : briser les tabous pour lutter contre la pédophilie et les abus sexuels

Les mis en cause, en tant qu’enseignant et assistant social, ont une grande expérience dans le domaine de l’enfance, de la jeunesse et de la famille, aussi bien en Espagne qu’au Maroc, au Cap Vert et en République dominicaine. « Ils ont fui le Maroc lorsqu’un mineur a menacé de les dénoncer avec une vidéo qu’il avait enregistrée. Ils sont en Espagne depuis 2020 », explique un membre de l’ONG marocaine « Touche pas à mon enfant » qui condamne ces actes. Les mineurs victimes de ces abus sont désormais pris en charge par l’association musulmane Bab Khokha à Fès, fait savoir El Español.

À lire : Tanger : deux jeunes filment l’agression sexuelle d’une fille

Les accusés ne se reconnaissent pas dans les faits. Ils attribuent ces plaintes au directeur du Centre social Assadaka qui a des relations difficiles avec le gouvernement marocain. « En ne voulant pas quitter le poste, il calomnie les enfants », précisent-ils.

Le Centre social Assadaka a été créé entre 2000 et 2002, avec le financement de la mairie de Madrid. Sa gestion est assurée par plusieurs organisations dont l’Agence espagnole de coopération internationale au développement (AECID) et la Communauté de Madrid. Le centre dispose de salles de renforcement pédagogique pouvant accueillir jusqu’à 400 mineurs, et d’un atelier de formation à la peinture.

Tags : Enfant - Tanger - Pédophilie

Aller plus loin

Sidi Bennour : condamné pour tentative de viol sur mineur dans un cimetière

Un homme marié et père de trois enfants a écopé de cinq ans de prison ferme devant la cour d’appel d’El Jadida pour avoir agressé sexuellement un enfant de six ans dans un...

Tanger : le fkih accusé d’abus sexuels sur mineures arrêté et placé en détention

Les éléments de la police judiciaire de la Gendarmerie royale relevant du commandement régional de Tanger ont interpellé le fkih accusé d’abus sexuels sur...

Maroc : briser les tabous pour lutter contre la pédophilie et les abus sexuels

Depuis que certains réclament avec insistance la peine de mort comme punition exemplaire au coupable du viol et meurtre de Adnane, un enfant de 11 ans, ceux qui s’opposent...

Espagne : deux ans de prison requis pour incitation à la violence envers les Marocains

Le parquet du tribunal de Barcelone a requis deux ans de prison contre un internaute espagnol qui a diffusé de fausses images sur les réseaux sociaux dans le but d’inciter à la...

Nous vous recommandons

Antonio Guterres a rendu son rapport sur le Sahara

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, se dit préoccupé par la reprise des hostilités entre le Maroc et le Front Polisario, estimant que c’est un «  revers politique vers l’obtention d’une solution politique  ...

Des MRE arnaqués par un notaire à Marrakech

Un mandat d’arrêt national a été émis contre un notaire accusé d’avoir détourné plus de 20 millions de dirhams appartenant à ses clients (MRE et personnes vivant au Maroc). Ces derniers ont d’ailleurs manifesté lundi 7 mars devant le siège de la Commission...

Sofiane Hambli interrogé par la justice marocaine

Sofiane Hambli, le Français d’origine algérienne arrêté dans une clinique de Tanger, au Maroc en octobre, fait face à la justice marocaine. Il encourt de lourdes peines.

Maroc : une mauvaise surprise à la pompe

Les automobilistes marocains devront s’attendre à une nouvelle hausse du prix de l’essence dans les stations-service en raison de l’inflation importée.

Nouvelles restrictions : des conséquences économiques désastreuses en vue

Flambée du chômage, nouvelle vague de faillites en vue… les nouvelles mesures restrictives prises par le Maroc pour faire face à la recrudescence des cas de coronavirus vont avoir des conséquences économiques...

Un groupe marocain va investir 3,3 milliards de dollars au Niger

Le groupe marocain Ymmy Finance Holding en partenariat avec les autorités nigériennes veut construire une «  smart city  », cité intelligente dans la capitale pour un montant, affirme-t-on, de 3,3 milliards de...

Paraguay : un Marocain, membre d’un gang, arrêté pour extorsion aggravée

Un Marocain et deux Paraguayens ont été arrêtés cette semaine dans la ville de Mariano Roque Alonso. Ils sont accusés d’extorsion aggravée, de violence aggravée et d’association de malfaiteurs.

Le milliardaire Anas Sefrioui et sa famille devant la justice

L’homme d’affaires, Anas Sefrioui et sa famille devront comparaître devant le tribunal de première instance de Casablanca, le 14 septembre. Cette convocation fait suite à la plainte déposée par EPC Maroc pour destruction sans sommation de ses locaux à...

Marrakech : « Miss arabic beauty in the world » de retour

La 5ᵉ édition du festival « Miss Arabic Beauty in the World » est prévue du 16 au 20 mars à Marrakech, sous le thème « promouvoir la diversité touristique dans la région de Marrakech-Safi ».

L’Europe va-t-elle participer au financement du gazoduc Nigeria – Maroc ?

L’Europe envisage de se tourner vers d’autres sources, notamment en Afrique, pour son approvisionnement en gaz naturel, afin de réduire sa dépendance à l’égard de la Russie. Le vieux continent pourrait jeter son dévolu sur le projet de gazoduc...