Maroc : un parlementaire risque la prison pour viols sur mineure

20 janvier 2022 - 20h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Un député membre du Rassemblement national des indépendants (RNI) et président de commune a été auditionné et cité à comparaître le 22 février prochain pour une affaire d’agression sexuelle. La victime est non seulement mineure mais souffre également de déficience mentale.

Selon le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, le juge d’instruction en charge de cette affaire a demandé que des investigations détaillées soient menées afin qu’il n’y ait aucune zone d’ombre. L’affaire a éclaté suite à la diffusion d’une vidéo dans laquelle la victime soutient avoir été violée par le parlementaire durant l’été 2020.

À lire : Tanger : deux Espagnols accusés d’abus sexuels sur des mineurs

Le député aurait fait pression sur la victime, membre de l’organisation de la jeunesse du part, mais l’affaire s’est ébruitée. Certains membres de la même organisation y ont vu une opportunité de se faire de l’argent et ont fait chanter le parlementaire. Selon le quotidien, ils lui auraient extorqué des sommes importantes.

À lire : Tanger : le fkih accusé d’abus sexuels sur mineures arrêté et placé en détention

Le parlementaire pensait être tiré d’affaire, mais c’est sans compter avec la détermination du procureur qui a décidé d’examiner de plus près le désistement de la jeune femme, et exigé l’ouverture d’une enquête pour connaître les raisons pour lesquelles la victime a déposé une plainte et l’a ensuite retiré.

À lire : Maroc : plaidoyer pour renforcer les droits des victimes de violences sexuelles

Après audition du député, le tribunal de première instance s’est penché sur l’affaire. Pour le procureur général, il n’y a pas eu viol avec violence, mais abus sexuels multiples sur une mineure. C’est donc de cette accusation que répondra le député RNI dans un mois.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Fès - Procès - Rassemblement National des Indépendants (RNI) - Violences et agressions

Aller plus loin

Extraction illégale de sable : un parlementaire du PAM risque gros

Des camions et engins de travaux publics appartenant à un parlementaire du PAM ont été interceptés par la police des carrières en pleine opération de pillage de sable dans les...

Maroc : deux enfants victimes d’abus sexuels de la part d’un imam à Agadir

Accusé d’abus sexuels, un imam officiant dans une mosquée du douar d’Aït Ibrahim relevant de la commune de Sidi Bouali, à Tiznit, a comparu devant la Cour d’Appel d’Agadir.

Sidi Bennour : condamné pour tentative de viol sur mineur dans un cimetière

Un homme marié et père de trois enfants a écopé de cinq ans de prison ferme devant la cour d’appel d’El Jadida pour avoir agressé sexuellement un enfant de six ans dans un...

Une insulte coûte 2000 dirhams à un député marocain

Abdelouahed Messaoudi, député et président du conseil communal de Tanger sous l’égide du PAM, a été sanctionné par la justice. Condamné par le tribunal de première instance de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Tanger Med : Un recrutement qui fait polémique

Zineb Simou, la parlementaire du parti Rassemblement national des Indépendants (RNI), a interpellé le gouvernement d’Aziz Akhannouch sur un recrutement au port de Tanger Med jugé exclusif.