Extraction illégale de sable : un parlementaire du PAM risque gros

10 septembre 2022 - 10h53 - Maroc - Ecrit par : A.P

Des camions et engins de travaux publics appartenant à un parlementaire du PAM ont été interceptés par la police des carrières en pleine opération de pillage de sable dans les environs de Taza. La justice a été saisie et le parlementaire risque gros.

En tournée d’inspection de routine, des agents de la police des carrières relevant du ministère de l’Équipement ont surpris en début de semaine ces engins, propriété d’un député de la région, qui extrayaient du sable dans une carrière non autorisée dans la commune de Mkansa, rapporte le quotidien Al Akhbar.

Les agents ont dressé un PV d’infraction qu’ils ont transmis au parquet. Après vérification, il s’est avéré que ces camions et autres engins d’extraction de sable appartiennent à la société d’un parlementaire du PAM, par ailleurs président du conseil de la ville de Taza. Le sable extrait illégalement était utilisé dans les chantiers des travaux publics ouverts dans la région.

À lire : Maroc : un parlementaire en prison pour escroquerie

Dès réception du PV, le parquet a ordonné la saisie des engins. L’opération de saisie, menée par la gendarmerie royale, a permis de mettre la main sur plusieurs engins de chantier. Quant au parlementaire, il sera poursuivi devant le tribunal de première instance pour un délit d’exploitation illicite d’une carrière de sable.

Par ailleurs, le tribunal peut aussi ordonner la confiscation des matériaux et du matériel de l’exploitant de la carrière, ainsi que le réaménagement du site de la carrière à ses frais dans un délai fixé.

Sujets associés : Taza - Environnement - Parti Authenticité et Modernité (PAM)

Aller plus loin

Maroc : un parlementaire risque la prison pour viols sur mineure

Un député membre du Rassemblement national des indépendants (RNI) et président de commune a été auditionné et cité à comparaître le 22 février prochain pour une affaire...

Maroc : un parlementaire en prison pour escroquerie

Le parquet général d’Ain Sebâa a placé en détention un député du parti Union constitutionnelle (UC) accusé d’avoir escroqué plus de 600 millions de dirhams à une banque et à des...

Au Maroc, la mafia du sable dévore les plages

Au Maroc, le pillage illégal du sable est encore fréquent. Les plages sont ponctionnées illégalement par des mafias, créant, très souvent, des paysages lunaires.

Maroc : un ex-parlementaire en prison pour trafic de drogue

Poursuivi notamment pour « participation à la détention d’une substance stupéfiante et exportation de drogues sans permis ou licence de l’administration des douanes », un ancien...

Ces articles devraient vous intéresser :

Safi : le maire s’octroie un garage en douce, la colère gronde

Le président de la commune urbaine d’Asfi a construit sans autorisation préalable un garage souterrain pour sa maison de deux étages, en chantier dans le quartier Miftah Al Rahma, suscitant l’indignation et la colère des résidents et des défenseurs des...

Réforme du Code pénal au Maroc : un ancien prédicateur salafiste à la rescousse

L’ancien prédicateur salafiste, Abdelwahab Rafiki, plus connu sous le nom d’Abou Hafs, est dorénavant conseiller du ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, selon une source proche du ministère.

Maroc : des substances toxiques dans les emballages alimentaires

Une récente étude a révélé la présence de substances chimiques per – et polyfluoroalkylées (PFAS) dans certains emballages alimentaires à usage unique au Maroc.

BMW, Renault et Managem au cœur d’un scandale écologique au Maroc ?

Une enquête dévoile la pollution importante de certains villages marocains où sont déchargés des résidus miniers. BMW, Renault et la Managem, grande entreprise minière marocaine, sont pointés du doigt.

Maroc : forte augmentation du prix de l’huile d’olive

Le Maroc figure parmi les pays dont la production d’huile d’olive est durement touchée par la sécheresse. Une situation qui fait grimper les prix mondiaux.

Maroc : la société civile s’oppose à la plantation aléatoire des palmiers

L’association « Maroc Environnement 2050 » a lancé une pétition en ligne pour s’insurger contre la plantation aléatoire des palmiers dans les villes du royaume.

Maroc : voici les plages les plus propres cette année (classement 2023)

Le Pavillon Bleu, label international dédié à qualité des plages et des ports de plaisance, flottera sur 27 plages marocaines et trois marinas lors de la saison estivale 2023. Les voici

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Autoroutes du Maroc : un nouveau projet passe mal

Anouar Benazzouz, directeur général de la Société nationale des autoroutes du Maroc, a annoncé le lancement d’un projet de reboisement des abords des autoroutes marocaines.

Réaction d’Abdellatif Ouahbi sur un éventuel remaniement du gouvernement

Le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi, également secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), serait l’un des ministres figurant sur la liste des départs au cas où un réajustement de l’équipe gouvernementale se confirmait.