Tanger met le paquet sur les infrastructures routières

7 octobre 2020 - 06h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme complémentaire pour la mise à niveau urbaine de Tanger métropole, la ville vient de mettre en service de nouvelles routes et giratoires. Accéder et circuler à Tanger devient désormais plus aisé.

La wilaya de Tanger-Tétouan-Al Hoceima vient de mettre en service une nouvelle route de 1,5 kilomètre qui connecte deux grandes artères de la ville et facilite la circulation, rapporte L’Economiste. Grâce à la mise en place des nouvelles routes et des giratoires, les populations gagnent en termes d’accessibilité au niveau des giratoires de la RN1 et du rond point desservant le complexe Hassani, l’un des grands quartiers de la zone. De même, il est plus aisé de rallier la nouvelle gare routière et le quartier Mesnana. Lors des matchs de foot, l’accès au stade devient plus rapide, et les embouteillages, évités, se réjouit la wilaya.

Cette réalisation constitue le dernier maillon d’une série d’éléments de voirie destinés à donner un confort de circulation, au niveau de la ville de Tanger. En ce qui concerne les trémies, la dernière (la 8ème) à avoir été construite, est celle de Gzenaya, entrée en service il y a quelques mois. Avec 55 millions de DH, c’est l’un des plus importants ouvrages d’art de la voirie de Tanger, régulant l’accès à la ville et sa liaison avec son poumon économique, à savoir la TFZ et la zone industrielle de Gzenaya, indique la même source.

Du coup, le trajet sortie de l’autoroute - centre-ville, ne prend plus qu’une vingtaine de minutes, contre près d’une heure, jusqu’il y a peu.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tanger - Routier - Transports - BTP - Trafic

Aller plus loin

Maroc : plusieurs chantiers routiers suspendus à cause du Covid-19

Sur près de 400 chantiers routiers, 35% ont été bloqués à cause du coronavirus, selon un rapport du ministère de l’Équipement, des transports, de la logistique et de l’eau.

Maroc : les infrastructures routières occupent une place de choix dans le budget 2021

Le gouvernement marocain entend prioriser les infrastructures routières en 2021. En témoigne le budget alloué aux chantiers routiers.

Ces articles devraient vous intéresser :

Autoroutes du Maroc sous le feu des critiques

De nombreux Marocains sont mécontents de la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM). À l’origine de ce mécontentement, la mauvaise qualité des aires de repos et de la cherté de leurs produits et services.

Carrières de sable illégales au Maroc : de hauts responsables pointés du doigt

De hauts responsables figurent parmi les exploitants « clandestins » de carrières de sable qui commercialisent du sable de mauvaise qualité partout au Maroc. D’ailleurs, cette activité échappe à la taxation imposée dans la loi de finances 2023.

La CTM rachète Africa Morocco Link

Le groupe d’Othman Benjelloun, O Capital Group, redistribue les cartes dans le secteur du transport maritime marocain. La Compagnie de Transports au Maroc (CTM) s’empare en effet de la participation majoritaire (51 %) d’Africa Morocco Link (AML)...

Le Maroc va acquérir de nouveaux trains

Le Maroc s’apprête à lancer un appel d’offres international pour l’acquisition de trains et le développement d’un réseau ferroviaire local, attirant l’intérêt de géants du secteur tels, notamment français et espagnols. C’est ce qu’a révélé Mohamed...

L’architecture traditionnelle face au béton : Quel avenir pour le Maroc post-séisme ?

Le tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc a fait environ 3 000 morts et 5 600 blessés et endommagé quelque 60 000 habitations dans près de 3 000 villages dans le Haut-Atlas et ses environs. Un mois après, comment reconstruire les...

Le Maroc, un chantier à ciel ouvert

Au Maroc, le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) et celui des matériaux de construction devraient tirer profit de l’organisation la coupe d’Afrique des nations (CAN) 2025, la co-organisation de la coupe du monde 2030 ainsi que d’autres...

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Autoroute Tanger Med, attention danger !

Les usagers de la route réclament la sécurisation de l’autoroute menant au port de Tanger Med où de nombreux cas d’accident continuent d’être enregistrés.

Voici les projets d’autoroutes en cours au Maroc

Le Maroc met en œuvre des projets d’autoroutes et de route d’envergure. Certains affichent un taux de réalisation de 100 %, tandis que d’autres avancent à grands pas.

Maroc 2030 : le chantier des infrastructures s’accélère

Le Maroc se prépare activement pour la Coupe du monde 2030 qu’il coorganise avec l’Espagne et le Portugal. Les autorités ont annoncé, au titre de l’année 2024, une augmentation de 42 % du volume des projets d’infrastructures pour un montant total de 64...