Maroc : les infrastructures routières occupent une place de choix dans le budget 2021

22 novembre 2020 - 08h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le gouvernement marocain entend prioriser les infrastructures routières en 2021. En témoigne le budget alloué aux chantiers routiers.

Le budget qui sera alloué aux chantiers routiers à travers la mise en œuvre de 20 conventions dépasse 659 millions de DH, rapporte Les Inspirations Éco. En tout, 400 millions seront débloqués en 2021 pour la construction de la voie express reliant Tiznit à Laâyoune dont le financement global s’élève à 1,2 milliard de DH. Le gouvernement espère obtenir 1,5 milliard de DH de la part des autres partenaires.

Les travaux de tous les tronçons seront poursuivis l’année prochaine. Une enveloppe budgétaire de 1,2 milliard de DH servira à financer les projets à lancer dans le cadre du programme de réduction des inégalités dans le milieu rural. Cette enveloppe sera transférée du fonds spécial des routes au fonds de développement rural.

Au nombre des projets à exécuter en 2021, on peut citer entre autres, le raccordement du port de Nador au réseau autoroutier pour un investissement de 4,5 milliards de DH, la signalisation (10 projets) et les nouvelles autoroutes (Berrechid-Tit Melill). Un montant de 375 millions de DH sera débloqué pour la sécurité routière.

Sujets associés : Routier - Budget - Conseil de gouvernement

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les travaux de l’autoroute Nador-Guercif lancés

La Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM), maître d’ouvrage délégué pour la réalisation de l’autoroute Guercif-Nador vient de prendre officiellement en main le projet. La...

Autoroute du Maroc croule sous plus de 40 milliards de DH de dettes

Un rapport sur les établissements et les entreprises publics révèle qu’à fin 2020, les dettes de la Société Nationale des Autoroutes du Maroc ont dépassé 40 milliards de DH, avec des...

Maroc : les grands chantiers d’infrastructures prévus en 2022

En 2022, le gouvernement a prévu de lancer plusieurs projets d’infrastructures pour renforcer et entretenir son investissement dans ce secteur. Réseau routier et ferroviaire,...

Tanger met le paquet sur les infrastructures routières

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme complémentaire pour la mise à niveau urbaine de Tanger métropole, la ville vient de mettre en service de nouvelles routes et...

Nous vous recommandons

Routier

Attention, perturbations prévues sur l’autoroute entre Marrakech et Casablanca

La Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) informe les usagers que, du 23 au 30 septembre 2020, l’échangeur Berrechid-Est subira des travaux de mise à niveau et de réaménagement. Ces travaux engendreront une perturbation temporaire de la...

Casablanca attend toujours ses 3 000 caméras de vidéosurveillance

Les projets phares prévus pour être livrés à fin 2020 dans la cité économique du Maroc ne le seront finalement pas. Casablanca est toujours en attente des 3000 caméras de vidéosurveillance.

La voie express Tiznit-Dakhla bientôt finalisée

Les travaux de la voie express reliant Tiznit à Dakhla avancent à grands pas. En témoignent les photos des travaux qui seraient aujourd’hui à près de 80 %.

Autoroute du Maroc entretient plus de 150 km de chaussée par an

La société nationale des Autoroutes du Maroc consacre chaque année une enveloppe d’environ 500 millions de dirhams pour assurer l’entretien de plus de 150 km de chaussée autoroutière.

La location saisonnière au Maroc s’en sort finalement pas mal

La location touristique saisonnière a connu une légère embellie cet été, avec une augmentation de plus de 300% de la demande, passant de 102 923 en février à plus de 420 000 en août. Cette tendance a chuté à fin juillet du fait de l’interdiction des...

Budget

Maroc : les infrastructures routières occupent une place de choix dans le budget 2021

Le gouvernement marocain entend prioriser les infrastructures routières en 2021. En témoigne le budget alloué aux chantiers routiers.

Maroc : budget en baisse pour le ministère de l’Habitat

390,92 millions de dirhams (MDH), c’est le budget dédié à l’investissement pour le département de l’Habitat et de la Politique de ville, au titre de l’année 2021. Un budget en baisse comparativement à celui de 2020 qui était de 491,62 MDH, a affirmé la...

Les Collectivités territoriales ont dégagé un excédent budgétaire de 3,7 MMDH au premier semestre de 2020

L’exécution des budgets des collectivités territoriales laisse apparaître un excédent de 3,7 milliards de dirhams (MMDH) au premier semestre de 2020 contre 6,3 MMDH à la même période en 2019. La Trésorerie Générale du Royaume (TGR) l’a publié dans son...

Fitch Ratings valide le BB+ du Maroc

La notation du Maroc en émissions souveraines de long terme en devises est de BB+, a certifié l’agence de notation Fitch Ratings. Cette note affiche également des perspectives stables.

Charges communes : légère baisse des crédits prévus en 2021

Les crédits prévus en 2021 au titre des charges communes s’établissent à 24,54 milliards de dirhams (MMDH) contre 24,65 MMDH en 2020, et connaissent de ce fait une baisse. C’est ce qui ressort de la présentation par le ministre de l’Économie, des finances...

Conseil de gouvernement

Les mesures du gouvernement pourront-elles sauver le secteur de l’immobilier ?

Le conseil du gouvernement a pris certaines mesures consignées dans le projet de loi de finances rectificative afin de relancer le secteur de l’immobilier touché par le coronavirus. Seulement, ces mesures sont loin de produire l’effet...

Maroc : les Amazighs dénoncent le « génocide linguistique »

Un an et demi après l’adoption de la loi organique relative à la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe, l’Assemblée Mondiale Amazighe se désole des blocages de l’Exécutif marocain. Elle l’a fait savoir à l’occasion du 41ᵉ anniversaire du...

Maroc : appel à résoudre le problème des chiens errants

Plusieurs députés ont appelé le gouvernement à prendre des mesures pour lutter contre le problème des chiens errants qui perdure au grand dam des Marocains.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : pas de réouverture des frontières maritimes après le 6 février

Alors que les acteurs de l’écosystème portuaire s’attendaient à la réouverture des frontières maritimes après le 6 février, le gouvernement marocain a décidé du maintien de leur fermeture, afin de freiner la propagation du Covid-19 dans le...