Tanger veut mettre fin à l’anarchie avec une police administrative

12 mai 2023 - 10h57 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La ville de Tanger a annoncé le déploiement prochain de la police administrative, une mesure visant à mettre un terme aux pratiques anarchiques et à lutter contre l’occupation illégale du domaine public. Les équipes de contrôleurs chargées de cette mission auront pour responsabilité de rédiger des procès-verbaux de constatation de fraude et de signaler les dysfonctionnements observés aux services communaux compétents.

Selon un communiqué publié par la commune, et citée par la Map, la police administrative de Tanger débutera ses activités prochainement, après la prestation de serment de sa deuxième promotion. Son objectif principal sera de protéger les citoyens de la ville contre les pratiques anarchiques et l’occupation illicite du domaine public, tout en contrôlant les activités non autorisées et préservant la santé publique.

A lire : Maigre moisson pour la Police administrative de Casablanca

Ainsi, les équipes de contrôleurs relevant du service de police administrative seront chargées d’assurer l’exécution des décisions communales dans ce domaine, une fois qu’elles auront été affectées aux différents districts administratifs de la ville.

Ces équipes seront composées de fonctionnaires de la commune, sélectionnés et assermentés, précise la même source. Leur principale tâche consistera à établir des procès-verbaux de constatation de fraude afin de protéger les citoyens contre tout comportement transgressif ou anarchique. Parallèlement, elles signaleront les dysfonctionnements observés au sein des services publics aux autorités compétentes de la commune.

Les agents de la police administrative seront identifiables grâce à leurs uniformes distinctifs et bénéficieront d’une formation sur le terrain, encadrée par des professionnels qualifiés, lit-on encore.

Sujets associés : Tanger - Police marocaine

Aller plus loin

Casablanca : la police administrative maintient la pression pour libérer l’espace public

Les agents de la police administrative poursuivent sans relâche les opérations de libération de l’espace public à Casablanca. Ils ont effectué, la semaine écoulée, une descente...

Casablanca surveille ses espaces publics avec des drones

La Wilaya de Casablanca-Settat mène actuellement une opération pour libérer les espaces publics et les habitats insalubres qui sont occupés de façon illégale. Des drones sont...

Une nouvelle police pour Rabat

Un nouveau corps de police, la "police administrative communale", est opérationnel depuis lundi à Rabat. L’équipe composée de 58 agents intervient pour le compte de la mairie de...

Casablanca : la police participe à l’opération de blanchissement des immeubles

Dans le cadre de la campagne d’embellissement de la façade des immeubles à Casablanca, les autorités municipales ont sollicité l’appui de la police administrative pour la...

Ces articles devraient vous intéresser :

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.