France : flou autour de la mort de Taoufik en prison, sa famille réclame la vérité

18 novembre 2020 - 16h00 - Monde - Ecrit par : S.A

La famille de Taoufik Belrhitri, un détenu de la prison de Perpignan, réclame la vérité sur la mort de celui-ci dont elle a été informée trois semaines plus tard. Une pétition a été lancée en ligne.

Incarcéré au centre Pénitentiaire de Perpignan, Taoufik Belrhitri, 40 ans, père de 6 enfants est décédé le 18 octobre. Selon sa famille, un détenu sortant en permission a rencontré le frère du défunt quelques jours après pour lui dire qu’un meurtre avait été commis au sein de la prison sans savoir l’identité de la victime. La mère de Taoufik a contacté le centre pénitentiaire le 31 octobre mais l’administration était fermée. Il lui avait été demandé de rappeler lundi.

Une semaine plus tard, l’ex-femme de Taoufik aurait appris par l’État civil de la mairie de Perpignan le décès de son ex-compagnon. Le prisonnier serait mort "d’une asphyxie consécutive à un morceau de viande coincé", rapporte France info. Une fausse route, explique-t-on. Son co-détenu aurait tout de suite donné l’alerte et un surveillant aurait prodigué les premiers secours et extrait ce qui obstruait la trachée. Le détenu sera ensuite transféré à l’hôpital mais ne survivra pas. Il est décédé le 18 octobre.

"Une enquête en recherche des causes de la mort a été diligentée. L’examen ne révèle aucun élément suspect dans le décès. Aucun élément objectif ne confirme que le corps soit trop abîmé", a déclaré le procureur de la République, Jean-David Cavaillé. Aux yeux de la famille de la victime, les circonstances de la mort de Taoufik restent floues. Elle a chargé son avocat Philippe Capsié d’adresser un courrier au procureur de la République de Perpignan, et un autre à la direction du centre pénitentiaire "pour connaître les circonstances de ce décès".

"Cette famille a des difficultés à accepter les explications de la pénitentiaire et cela est décuplé par l’émotion du fait de l’avoir appris 23 jours après. Nous attendons une copie complète de l’enquête du parquet. Nous voulons savoir si une enquête a sérieusement été menée, si les témoins ont été interrogés. J’ai aussi demandé le rapport d’autopsie", explique-t-il. En parallèle, la famille a lancé une pétition en ligne pour demander à la justice de faire la lumière sur les circonstances de la mort de Taoufik.

Sujets associés : Perpignan - Prison - Décès

Aller plus loin

Mort suspecte d’un homme à Taza

Le service régional de la police judiciaire de Taza a ouvert, vendredi, une enquête pour déterminer les causes du décès d’un cinquantenaire, suite à la consommation d’une...

États-Unis : la famille du Marocain tué au Texas réclame justice

Quelques jours après le meurtre d’Adil Dghoughi, un Marocain de 31 ans, tué au Sud d’Austin, au Texas, le 11 octobre dernier, sa famille dit avoir reçu très peu d’informations...

France : un détenu atypique observe une grève de la faim

Exaspéré par ces conditions de détention dans la prison ultrasécurisée du Pas-de-Calais, Redoine Faïd a entamé, jeudi 20 février 2020, une grève de la faim pour se faire...

Un Marocain retrouvé mort dans une prison en Espagne

Le détenu marocain qui a été retrouvé jeudi dernier dans sa cellule de la prison de Zuera, dans le nord de l’Espagne, serait mort après avoir ingéré un cocktail de médicaments...

Ces articles devraient vous intéresser :

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Flou autour des circonstances du décès de Cheikha Tsunami

La chanteuse Cheikha Tsunami, grande icône du Chaâbi, s’est éteinte mardi 17 octobre à l’Hôpital militaire de Rabat, à l’âge de 45 ans. Les circonstances de son décès restent floues.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Décès de Hamidou Laanigri, un pilier de l’armée marocaine

Hamidou Laanigri, général de corps de division, est décédé ce dimanche 10 septembre à Rabat, à l’âge de 84 ans.

Suite au violent séisme, peut-on voyager au Maroc ?

Le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre a fait près de 3000 morts, plus de 5600 blessés et causé d’énormes dégâts matériels dans plusieurs régions, principalement rurales. Peut-on se rendre au Maroc après la catastrophe ?

Décès de Khalil Hachimi Idrissi

Le directeur général de l’Agence marocaine de presse (MAP), Khalil Hachimi Idrissi, est décédé samedi matin à Rabat à l’âge de 67 ans, après avoir lutté contre une longue maladie

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi en deuil

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi vient d’annoncer une triste nouvelle dans un message publié sur les réseaux sociaux.

Maroc : plaidoyer pour en finir avec les chiens errants

La prolifération des chiens errants dans les villes marocaines soulève de plus en plus l’inquiétude des populations, qui réclament des mesures urgentes et efficaces. Des appels se multiplient pour résoudre définitivement cet épineux problème.

Maroc : l’épineux problème des cimetières

Face à une crise grandissante liée à l’espace des cimetières au Maroc, Ahmed Toufiq, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, a abordé, ce lundi, la problématique devant la Chambre des représentants.

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.