Recherche

Temara : vive polémique après le baptême des rues aux noms de cheikhs salafistes

© Copyright : DR

18 mai 2020 - 11h30 - Société

Le maire pjdiste de Temara a décidé de baptiser les rues aux noms de cheikhs salafistes. Cette décision du maire Moh Rejdali ne fait pas l’unanimité et a suscité une vive polémique de la part des cadres de la ville et de la société civile.

Dans une publication sur sa page Facebook, Mohammed El Ghalloussi, président de l’Association marocaine de protection des deniers publics, a critiqué l’élu local et demandé l’intervention du ministère de l’Intérieur. Pour le militant associatif, cette initiative montre le degré de propagation des idées extrémistes au sein des institutions publiques.

À l’en croire, le ministère de l’Intérieur doit ouvrir une enquête sur les tenants et aboutissants de cette affaire. Pour El Ghalloussi, le maire aurait pu choisir les nombreux intellectuels et personnalités marocains pour baptiser les rues au lieu de ces salafistes aux "idées wahhabites".

Outre l’associatif, le parlementaire socialiste, Hanane Rihhab, s’est aussi interrogée sur ce choix. "Quels liens ont ces noms avec la ville de Temara ?", a demandé le député USFP sur sa page Facebook.

Par ailleurs, la société civile a également fustigé cette décision du maire Pdjiste.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact