Témara : projet immobilier au point mort, les acquéreurs en colère

27 décembre 2023 - 15h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

À Témara, un projet immobilier peine à se concrétiser au grand dam des acquéreurs. Pour se faire entendre, ceux-ci se sont constitués en association.

Initialement prévu pour être livré en juin 2023, le projet immobilier "Résidence Al Madina" à Témara piétine. À l’origine de ce retard, les problèmes financiers auquel fait face le promoteur. Une situation qui inquiète les acquéreurs. Des inquiétudes qui s’agrandissent en raison de l’absence de communication entre eux et la société. Face à cette situation, ces clients qui ont dû contracter des prêts et crédits pour financer une partie ou la totalité du montant requis pour l’acquisition d’un logement ou local commercial, se sont constitués en association, fait savoir Hespress.

À lire : Immobilier à Agadir : quelle est la tendance en cette fin d’année ?

Baptisée « Résidence Al Madina pour le développement durable », cette association s’est assignée comme mission de défendre collectivement, et dans un cadre légal, les droits des victimes et de dialoguer avec le promoteur et constructeur pour trouver des solutions à cette crise immobilière. Cette initiative vise à garantir aux bénéficiaires de ce projet la préservation de leurs droits et la possibilité d’interagir avec la société responsable, tout en respectant les procédures légales en vigueur, mais aussi à prévenir tout litige éventuel avec la société en charge de la construction de leurs logements.

À lire : La justice s’intéresse à un scandale immobilier dans le nord du Maroc

L’objectif de cette démarche est également de solliciter de la société immobilière la remise des appartements et commerces à leurs propriétaires, fait savoir Khaled Ait Oufqir, président de l’association.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Témara - Acquisition

Aller plus loin

Fraude immobilière à Casablanca : élus et entrepreneurs au cœur du scandale

L’enquête menée sur un notaire assistant arrêté en compagnie du promoteur immobilier Abdelkader Boudrika, frère de Mohamed Bourdrika, président du Conseil d’arrondissement de...

La justice s’intéresse à un scandale immobilier dans le nord du Maroc

Cinq ans après, la Cour d’appel de Tétouan ravive l’un des plus grands scandales immobiliers de ces dernières années dans le Nord du Royaume. Un célèbre notaire, son épouse,...

Maroc : des MRE en colère après une escroquerie immobilière

À El Mansouria, une coopérative d’habitat dirigée un élu du Parti de la justice et du développement (PJD) se retrouve au cœur d’un scandale immobilier, après des accusations de...

Témara : appel au roi Mohammed VI

Excédés par les promesses non tenues du promoteur, les victimes ont mis en place l’association « Résidence Al Madina pour le développement durable » afin de défendre...

Ces articles devraient vous intéresser :

5 000 Marocains deviennent propriétaires grâce à l’aide du gouvernement

Sur les 54 000 demandes d’aide au logement enregistrées sur la plateforme dédiée à cet effet, 5 000 ont été déjà acceptées, a annoncé Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Habitat.

Maroc : l’aide à l’achat de logement bientôt effective

Le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’aides directes au logement pour les primo-acquéreurs.

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Maroc : l’aide au logement booste le marché de l’immobilier

Au Maroc, le nouveau programme d’aide à l’acquisition de logements est susceptible d’apporter une bouffée d’oxygène au marché immobilier.

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent vers le royaume pour y passer leurs vacances.

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Le rail marocain au cœur d’une rivalité internationale

Les géants mondiaux du ferroviaire vont se livrer une rude concurrence pour le mégacontrat de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF). Celui-ci a lancé un appel à concurrence pour acquérir 168 nouveaux trains, dont 18 trains à grande vitesse.

Aide au logement : succès auprès des MRE

Le programme d’aide directe au logement « Daam Sakane », lancé le 2 janvier 2024, est un succès, notamment auprès des MRE, assure Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, lors du point de presse hebdomadaire à l’issue du conseil de gouvernement.

L’incertitude plane sur le marché immobilier marocain

L’offre immobilière partout au Maroc serait abondante et les prix abordables, selon les professionnels et les notaires. La réalité est pourtant toute autre.

Aide au logement : gros succès auprès des MRE

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) figurent parmi les 8 500 bénéficiaires du nouveau programme d’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier.