Maroc : l’État reprend un terrain de 40 hectares à un conseiller royal

26 juillet 2022 - 10h20 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le conseiller royal, Yassir Zenagui, vient de perdre son terrain de 40 hectares. La direction régionale des domaines de l’État de Rabat lui a repris le domaine pour n’avoir pas respecté son engagement d’utiliser toute la superficie pour construire un projet hôtelier et touristique.

La direction régionale des domaines de l’État a retiré le domaine au conseiller royal qui n’a exploité que huit hectares sur les 40 pour construire l’hôtel Ritz-Carlton, et réservé les 32 hectares restants pour la réalisation d’un espace vert.

À lire : Marrakech : un homme risque gros pour avoir vendu un domaine de l’État

Ce faisant, Yassir Zenagui n’a pas respecté le cahier des charges selon lequel « la totalité de la superficie » du domaine devait être dédiée à la construction du projet hôtelier, fait savoir Alyaoum24.com.

L’hôtel devait ouvrir ses portes en 2018, mais l’inauguration a été reportée en 2020 puis à début 2022. Elle n’a finalement pas eu lieu en raison des procédures judiciaires engagées par la direction des domaines de l’État pour récupérer tout le domaine, y compris l’hôtel.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Rabat - Yassir Znagui

Aller plus loin

France : le rêve d’un MRE de construire sur son terrain brisé

Alors qu’il rêve de construire un jour sur son terrain qu’il avait acquis en 2009 à Bizancourt (département de l’Oise), un Marocain résidant en France ne sait pas s’il pourra...

Bagnolet : annulation de la cession d’un terrain à une mosquée

Le tribunal administratif de Montreuil a annulé la vente par la mairie de Bagnolet d’un terrain de la mosquée, remettant ainsi en cause la délibération votée en 2019 en conseil...

Immobilier : la mafia foncière a perdu du terrain au Maroc

Le phénomène de spoliation foncière a fortement ralenti au Maroc. C’est ce qu’affirmé lundi Mohamed Benabdelkader, ministre de la Justice, répondant aux questions orales à la...

Samanah Country Club à Marrakech : nouvelles révélations

Dix-huit ans après son lancement, le projet de construction du complexe touristique Samanah Country Club à Marrakech est toujours au point mort. L’un des associés du cabinet...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : plus d’exonérations aux promoteurs immobiliers ?

Le conseil de gouvernement veut sonner la fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers. Elles seront remplacées par des aides directes, lesquelles seront accordées aux acquéreurs.

Immobilier au Maroc : où en est l’aide directe aux primo-accédants ?

Alors que c’était annoncé pour décembre, puis pour janvier 2023, le décret fixant le montant et les modalités d’attribution de l’aide financière directe aux primo-accédants au logement accuse du retard. Cette aide était initialement annoncée dans la...

Constructions illégales au Maroc : un guide pour les bonnes pratiques

La ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, du logement et de la politique de la ville, Fatima Zahra Mansouri, a fait part aux directeurs des agences urbaines des difficultés notées dans la mise en œuvre de la procédure de...

Immobilier au Maroc : les MRE en première ligne

L’apport considérable des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devrait contribuer à booster le marché de l’immobilier au Maroc au troisième trimestre 2023.

Achat de logement au Maroc : les notaires baissent les prix

Les notaires vont accompagner et soutenir les citoyens à travers tout le Maroc, tout au long du processus d’octroi de l’aide directe au logement (2024-2028). Une convention a été signée dans ce sens.

Maroc : l’aide à l’achat de logement bientôt effective

Le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’aides directes au logement pour les primo-acquéreurs.

Difficile de trouver une offre adéquate sur le marché de l’immobilier marocain

Le marché de l’immobilier au Maroc fait face à un déséquilibre entre l’offre en logements et la demande émanant des acheteurs. Ces derniers ont du mal à trouver une offre adéquate.

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

Crédit immobilier : la hausse des taux s’accélère au Maroc

L’inflation touche de plus en plus les Marocains. Et les crédits immobiliers ne sont pas épargnés. Ces derniers devraient en effet connaitre une hausse au 4ᵉ trimestre de l’année, selon les professionnels. Qu’est-ce qui explique cette prévision ?