Recherche

Faillite de Thomas Cook : le Maroc en subit les conséquences de plein fouet

© Copyright : DR

24 septembre 2019 - 05h24 - Economie

Au Maroc, la faillite du légendaire Tour opérateur (TO), Thomas Cook, n’est pas sans conséquences sur les nombreux voyagistes et les hôteliers. Pour preuve, une réunion de crise s’est même tenue.

Le secteur de l’hôtellerie est en difficulté. D’après les recoupements des informations parvenues au journal, Le matin, ce sont essentiellement Agadir et Marrakech qui vont pâtir le plus de cette crise mondiale.

Le quotidien a contacté plusieurs professionnels qui estiment que 60 à 80 hôtels seraient touchés, particulièrement, ceux commercialisant des offres "All inclusive".

Pour s’en tenir au site de Thomas Cook Maroc, les "victimes" seraient plus nombreuses, vu que la ville de Marrakech compte, à elle seule, 90 clients du TO mondial.

Pendant ce temps, à Agadir, ils en sont une quarantaine, constate la même source qui évoque également les principales agences de voyages du pays qui sont affectées.

Face à cette situation, une réunion de crise a eu lieu à l’initiative d’Abdellatif Kabbaj, Président de la Confédération nationale du Tourisme et, par ailleurs, PDG du Groupe, Kenzi Hotels.

En attendant de revenir sur les résolutions de cette concertation, il convient de souligner que cette terrible faillite de Thomas Cook va au-delà du marché émetteur britannique, entraînant avec lui, le marché français.

Pour sa part, le Maroc a reçu en 2018 quelque 683.000 touristes britanniques, totalisant 2,14 millions de nuitées, rappelle la même source.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact